Les théâtres

Théâtre Antoine - Simone Berriau 

© Fabienne RAPPENEAU
Théâtre Antoine - Scène vue du fond de la salle
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine - Scène vue du fond de la salle
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine - Scène vue du fond de la salle
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine - Détail rideau
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine - Détail architecture intérieure, coupole
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine - Foyer
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine - Détail architecture intérieure, vitraux
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine - Escaliers
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine - Détail architecture intérieure, affiche
  • Théâtre Antoine - Simone Berriau Théâtre Antoine -  Salle et coupole plafond

14 boulevard de Strasbourg
75010   Paris

T : 01.42.08.77.71

Du lundi au samedi de 11h à 19h, le dimanche de 11h à 17h

Direction : Laurent RUQUIER, Jean-Marc DUMONTET

L’héritage du « Théâtre Libre »

En 1888, sous l’impulsion d’André Antoine, le « Théâtre Libre » (que l'on peut également qualifier de véritable insurrection artistique) révolutionnait le théâtre français. En ouvrant son répertoire à de jeunes auteurs étrangers (Ibsen, Strindberg, Tolstoï, entre autres…), en introduisant la notion de mise en scène et en bouleversant les conventions, il faisait entrer le théâtre dans l’ère moderne. Depuis, le Théâtre Antoine n’a cessé de perpétuer l’esprit de son créateur : lieu d’expression privilégié de Sartre ou Camus, la salle du boulevard de Strasbourg a révélé certains des plus grands auteurs actuels.

Le Théâtre Antoine s'est également imposé comme un haut lieu culturel en raison de son architecture à l'italienne, qui lui a permis d'être inscrit au titre des Monuments Historiques en 1989. Une particularité qui n'est pas étrangère à l'atmosphère intime et singulière du lieu...

Le Théâtre Antoine est aussi un lieu qui, au travers d'une programmation variée, a toujours réussi à marier tradition et modernité, alternant comédie, drame, pantomime, ou même comédie de boulevard. Le public le lui rend d'ailleurs bien, et son immense popularité en est une belle preuve. Il est donc tout à fait normal qu'à notre tour, nous conservions l'âme de ce lieu symbolique afin d’en perpétuer son histoire et de lui permettre de rayonner.

Pour plus d'informations sur le Théâtre Antoine, rendez-vous sur son site Internet ou retrouvez ci-dessous les pièces à l'affiche ainsi que "Les plus" proposés par ce théâtre.

La presse parle du Théâtre Antoine - Simone Berriau

Logo France 2

Fleurs de soleil

Pour son retour au théâtre, Thierry Lhermitte va jouer "Fleurs de soleil", inspiré d'un texte de Simon Wiesenthal, mort en 2005. La question centrale y est celle du pardon.

Source
La presse en parle

Fleurs de soleil

France 2, BFM TV...

Source
Logo-FranceInfo

Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce

"C'est plus un happening qu'une pièce". En une petite phrase Edouard Baer résume l'esprit de son seul-en-scène

Source
Logo-FranceInfo

Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce

Edouard Baer était l'invité du 20h30 le Dimanche avec Laurent Delahousse le 22/04/2019

Source
Logo RTL

Les élucubrations d'un homme soudain frappé par la grâce

Le comédien est l'invité de Stéphane Bern le 11 avril 2019

Source
Logo Le Parisien

LA CONVIVIALITÉ - La faute de l’orthographe

Drôle d'orthographe !

Subtilement, avec la dose d'ironie et d'humour nécéssaire pour parler d'orthographe sans bayer aux corneilles, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron nous font remettre en question nos préjugés lexicaux. Chapeau !

Télécharger l’article
Logo Télérama

LA CONVIVIALITÉ - La faute de l’orthographe

Une heure durant on apprend des choses tout en s'amusant. Plutôt sympathique, non ?

Les absurdités de la langue française, sujet inépuisable, s’il en est ! Pourquoi certains mots prennent un « s » au pluriel et d'autres un « x » ? Que dire des règles d'accord de l'auxiliaire avoir ? Même s'ils ont été profs de... Lire plus

Les absurdités de la langue française, sujet inépuisable, s’il en est ! Pourquoi certains mots prennent un « s » au pluriel et d'autres un « x » ? Que dire des règles d'accord de l'auxiliaire avoir ? Même s'ils ont été profs de français, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron ne dispensent pas ici un cours, mais proposent « une conférence-spectacle pop et iconoclaste ». Ces deux Belges entendent démontrer avec humour que notre norme orthographique, reposant sur d'obscures règles, est souvent arbitraire. Ils n'hésitent pas non plus à affirmer que l'Académie française a un vrai potentiel comique. Même si l'aspect conférence l'emporte parfois sur le spectacle, une heure durant on apprend des choses tout en s'amusant. Plutôt sympathique, non ? Michèle Bourcet

Fermer
Télécharger l’article Source
Logo Le Monde

LA CONVIVIALITÉ - La faute de l’orthographe

Erudit, drôle, bien mené, La Convivialité ou la faute de l’orthographe est un objet scénique atypique qui titille les méninges.

Que l’orthographe soit votre bête noire, votre point fort ou une discipline dont vous vous êtes accommodé bon an mal an, cette conférence-spectacle ne vous laissera pas indifférent. Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, deux professeurs belges passionnés de linguistique, décortiquent sur... Lire plus

Que l’orthographe soit votre bête noire, votre point fort ou une discipline dont vous vous êtes accommodé bon an mal an, cette conférence-spectacle ne vous laissera pas indifférent. Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, deux professeurs belges passionnés de linguistique, décortiquent sur la scène du Théâtre Tristan-Bernard, à Paris, « l’écriture de la langue française ». Erudit, drôle, bien mené, La Convivialité ou la faute de l’orthographe est un objet scénique atypique qui titille les méninges.

 

Cette séance interactive et inventive s’appuie sur des données historiques et de nombreux exemples pour susciter la réflexion. (...) Tout est jubilatoire : la dictée sans piège donnée en introduction, les tests de simplification proposés au public et l’échange à bâtons rompus avec les spectateurs à la fin. Hoedt et Piron prennent un malin plaisir à bousculer un totem. Pour eux, il serait temps de « dédramatiser » l’orthographe. Assumant de prendre « le contre-pied d’un sujet confisqué et trop souvent abandonné à une pensée élitiste ou académique », ils rêvent de redonner à cet outil sacralisé sa convivialité.

 

Par Sandrine Blanchard

Fermer
Télécharger l’article
Réduire la liste
Afficher tous

À lire aussi

Calendrier et Tarifs - Théâtre Antoine - Simone Berriau

Plan d’accès Théâtre Antoine - Simone Berriau

Comment se rendre au Théâtre Antoine - Simone Berriau

Les plus des Théâtres Parisiens Associés

Théâtre Antoine - Simone Berriau

  • Le Foyer Bar

    Le Foyer Bar
    Une fois placé dans la salle, vous aurez la possibilité de profiter du Foyer Bar... Lire plus

    Une fois placé dans la salle, vous aurez la possibilité de profiter du Foyer Bar en attendant que la représentation débute. 

    Fermer

Services a votre disposition

  • Voiturier
    Voiturier

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer