Actualités Actualités Théâtre Antoine - Simone Berriau

"Par le bout du nez" au Théâtre Antoine

Spectacle

Quand le nouveau Président de la République a besoin d’une psychanalyse expresse !

 

« Mon personnage a un petit souci, c’est qu’effectivement il n’arrive pas à prononcer son discours d’investiture. Il le répète et il est pris de démangeaisons terribles au nez et pour lui c’est quand même assez handicapant ! » François-Xavier Demaison, à propos de son rôle aux côtés de François Berléand dans la pièce « Par le bout du nez ».

Après le succès de la pièce “Le Prénom” Matthieu Delaporte et Alexandre de la Patellière signent ici leur nouvelle comédie, mise en scène par Bernard Murat au Théâtre Antoine.

C’est donc à une vraie psychanalyse en direct que les spectateurs du Théâtre Antoine sont invités à assister. 

 

François Berléand, dans le rôle du psychiatre, va essayer de trouver d’où vient le trouble qui empêche le nouveau Président de la République (François-Xavier Demaison) de prononcer son discours d’investiture.

 

Et ce trouble est des plus comique, car les démangeaisons du Président lui font faire des grimaces hilarantes.  Un vrai bonheur pour les spectateurs... mais un vrai drame pour lui !

 

Le drame se prolonge lorsqu’il apprend qu’il n’existe pas de remède miracle à son problème, il ne s’agit pas simplement d’envoyer un sous-fifre à la pharmacie pour y remédier. Le Président va bel et bien devoir se livrer à son psychiatre et parcourir lui-même le chemin vers la guérison.

 

 

Dans un premier temps, le Président refuse de confier ses blessures secrètes, surtout à un inconnu appelé au pied levé, exerçant une profession qu’il qualifie d’escroquerie.

 

Difficile de s’allonger quand on s’est promis de redresser la France !

 

Petit à petit, le célèbre psychiatre parviendra à faire remonter à la surface les blessures enfouies de son patient.

 

La salle assiste à un véritable duel où chacun remonte le temps et use de subterfuges pour déjouer les mystères de l’inconscient. Un vrai jeu de pouvoir se met en place entre les deux hommes. Le psychiatre tient à être traité d’égal à égal. Le président, lui, refuse de descendre de son piédestal et persiste à répondre aux différents appels qu’il reçoit dans son bureau, interrompant en permanence la séance.

 

 

Dans cette comédie subtile, un ajustement parfaitement réglé s’opère entre les deux personnages qui tour à tour traversent différents états émotionnels, prennent ou perdent le pouvoir. Qui finalement mène l’autre par le bout du nez ?

 

« Quand j’ai lu la pièce je me suis dit : qu’est-ce qu’il y a comme travers que l’on pourrait dénoncer, ou dont on pourrait se moquer pour faire rire ? » explique Bernard Murat, metteur en scène de la pièce.

Finalement on se reconnaît tous à un moment ou à un autre dans les différents états traversés par les personnages, notamment le Président qui revisite ses émotions d’enfance.

 

 

"On assiste à une séance de psy jubilatoire. On a une heure et demie de séance en direct” François-Xavier Demaison, RTL

 

“L’analyse n’est pas du tout dans le 1er degré, mais dans le 25e !” François Berléand.


“Réparties finement drôles, textes brillants, mimiques cocasses, ironie, cette séance de psy ravie nos zygomatiques. François Berléand et François-Xavier Demaison y excellent dans leur interprétation.” Bulles de Culture

 

Réservez dès à présent votre séance de psychanalyse ! "Par le bout du nez" est au Théâtre Antoine jusqu’au 31 Décembre.

 

Avis des spectateurs

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Dernières actualités

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer