Actualités

Festival de théâtre PAROLES CITOYENNES - Rencontre avec Quentin Defalt, metteur en scène de la pièce « Désaxé »

Reportage

La pièce « Désaxé » d’Hakim Djaziri sera retransmise en lives treaming ce Lundi 12 avril. C’est la deuxième pièce proposée dans le cadre du festival Paroles Citoyennes qui a lieu du 6 au 28 avril en format 100% virtuel cette année. Succès du festival Off d’Avignon en 2019, ce spectacle éclaire magistralement la réalité de la radicalisation.
Nous avons eu le plaisir de nous entretenir avec Quentin Defalt, metteur en scène de la pièce « Désaxé ». Pour en savoir plus sur cette 2ème soirée du festival, suivez le guide !

Pouvez-vous nous présenter en quelques mots la pièce « Désaxé » ?

« J’ai rencontré Hakim Djarizi au festival d’Avignon. Nous étions dans deux spectacles différents dans le même théâtre et l’on se croisait au montage et au démontage. A la fin du festival il me dit avoir écrit une pièce sur son téléphone. Il m’explique que c’est une histoire sur sa vie où il raconte comment, lui qui a quitté l’Algérie enfant avec sa famille pour fuir les islamistes, il s’est finalement radicalisé en France.

 

Je ne m’attendais pas du tout à cela. Je lui ai demandé de lire la pièce, et j’ai beaucoup aimé. Comme elle correspondait au thème de la quête d’identité que nous traitons avec ma compagnie Teknaï, j’ai accepté de la monter.

 

Le spectacle est en partie autobiographique mais il y a également des éléments de fiction.

 

Il était évident pour nous deux que Hakim Djarizi devait jouer dans la pièce ; il est accompagné de Florian Chauvet et Leïla Guéméry. A eux trois ils jouent tous les personnages de l’histoire. »

« Ce qui m’intéresse particulièrement dans cette pièce c’est de suivre le parcours d’un jeune homme qui a fui l’intégrisme religieux et qui est finalement devenu ce qu’il a fui. Et cela malgré une famille aimante et des parents pas spécialement pratiquants.

L’auteur nous parle du processus de radicalisation sans en faire une fatalité. Pour lui chacun reste libre de ses choix, la pièce est tout sauf manichéenne. C’est une vision intéressante. »

 

Comment vivez-vous ce festival « Paroles Citoyennes » au format 100% virtuel cette année ?

« Ce festival virtuel permet de montrer que nous existons toujours, que nous sommes bien vivants. Cet évènement a une vraie vocation et cela aurait été dommage de l’annuler !

 

Quelles sont les spécificités de mise en scène à prendre en compte pour une pièce filmée ?

« C’est amusant car mes spectacles ont toujours été qualifiés de très cinématographiques. Désaxé est un spectacle qui se prête parfaitement à la captation : il y a beaucoup de profondeur de champ dans la mise en scène, il y a des fondus enchainés, il y a encore d’autres codes du cinéma qui sont utilisés avec une ambiance sonore, des flash-back, des voix off…

 

Il n’y aura presque pas d’adaptations à faire pour le format captation. Cela me fait presque peur, que ça passe trop bien en captation et que les gens se disent « je n’ai plus besoin d’y aller ! ».

 

Quelques mots sur la rencontre qui aura lieu après le spectacle ?

« Hakim Djarizi sera présent à la fin de la pièce pour un moment d’échange avec le public, qui pourra interagir via le chat Facebook. C’est un habitué de ces rencontres, car le sujet de la pièce fait qu’un moment d’échange est vraiment utile pour prolonger le dialogue et répondre aux questions.

 

La pièce est sur un sujet d’actualité brûlant, qui peut toucher tout le monde. Il y a toujours une résonnance particulière en fonction du public devant lequel nous jouons et cela transparait dans les échanges en bord de scène. »

 

Pour réserver rendez-vous sur la page Facebook de l’évènement sur lequel vous pourrez voir la pièce en streaming le lundi 12 avril à 19h, puis accéder au replay pendant 48h.

 

Droits d’accès pour participer : 8,99€

Voici pour finir la suite du programme du Festival Paroles Citoyennes :

  • · 14 avril 2021 – « Les Femmes de Barbe Bleue » (Théâtre Antoine)
  • · 17 avril - Jacques Weber, lecture des « Discours de Suède » d’Albert Camus (Théâtre Libre)
  • · 19 avril - « Emportés par la Commune » (Théâtre Libre)
  • · 21 avril - « Cet été / La rencontre » (Théâtre Libre)
  • · 22 avril - Julie Gayet et Judith Henry « Je ne serais pas arrivée là, si... » (Théâtre Libre)
  • ·  28 avril - Cristiana Reali et Noémie Develay, « Simone Veil - Les combats d’une effrontée » (Théâtre Antoine)

Avis des spectateurs

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Alix
Alix - membre depuis 38  mois

Merci pour cette initiative et ce beau festival !

0 0
  • Alix
    Moderateur

    https://www.librairie-theatrale.com/oeil-du-prince/15460-hakim-djaziri-desaxe-hakim-djaziri-oeil-du-prince-theatre-texte.html

Anonyme
Rachel

Bonjour. Je voudrais savoir si le texte de la pièce est éditée. Je voudrais l'envoyer à une personne qui vient d'écrire un autre livre sur le sujet de la radicalisation livre qui va sortir dans peu de temps. Merci de me répondre par mail.

0 0
  • Alix
    Moderateur

    Bonjour Rachel,

    Le texte Désaxé a été édité chez l'Oeil du prince :

    https://www.librairie-theatrale.com/oeil-du-prince/15460-hakim-djaziri-desaxe-hakim-djaziri-oeil-du-prince-theatre-texte.html

    Belle journée.

Dernières actualités

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer