Les théâtres

Théâtre La Bruyère 

© Fabienne RAPPENEAU
Théâtre La Bruyère - Salle, vue de la scène
  • Théâtre La Bruyère Théâtre La Bruyère - Salle, vue de la scène
  • Théâtre La Bruyère Théâtre La Bruyère - Scène et salle, vue du balcon
  • Théâtre La Bruyère Théâtre La Bruyère - Escalier, guichet, vestiaire
  • Théâtre La Bruyère Théâtre La Bruyère - Architecture intérieure, détail
  • Théâtre La Bruyère Théâtre La Bruyère - Bar
  • Théâtre La Bruyère Théâtre La Bruyère - Porte d'entrée

5, rue La Bruyère
75009   Paris

T : 01.48.74.76.99

Du lundi au samedi de 11h à 19h.
Dimanche de 12h à 17h30.

Direction : Marguerite GOURGUE

Le théâtre des écritures contemporaines

 En 1943, au plus sombre de l’occupation allemande, ce qui n’était qu’une salle de conférence à l’abandon est transformée en théâtre d’avant garde sous l’impulsion de deux jeunes comédiens, Georges Herbert et Paquita Claude. Paquita Claude, grande résistante, profitait du lieu pour cacher de nombreuses personnes dans la cave. Pour l’anecdote, à l’occasion des travaux de rénovation récents, on a découvert un fusil datant de cette période, emmuré au sous-sol.

 

Les deux comédiens nomment ce lieu « Théâtre La Bruyère », du nom de la rue qui l’abrite. Très vite cette nouvelle salle devient incontournable, en particulier à partir de 1948, date à laquelle le succès de la pièce de Robert Dhéry, les Branquignols, conforte ce nouveau lieu et lui donne ses titres de gloire. En 1954, Georges Vitaly prend la direction artistique du théâtre La Bruyère, propriété de Ludmilla Vlasto. Il l’agrandit, fait construire le balcon et aménage le plateau. Le théâtre à peu de chose près ressemble à ce qu’il est aujourd’hui.

 

Pendant presque trente ans Georges Vitaly donnera ses lettres de noblesse au lieu. Il participera à faire connaître au grand public, entre autres, Jacques Audiberti son auteur fétiche. Il mettra en scène Eugène Labiche, Dino Buzzati adapté par Albert Camus, Tristan Bernard, Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, Georges Feydeau, Staf Knop, Eugène Ionesco , Lee Falk, Rémo Forlani, etc.

 

En 1982, Ludmilla Vlasto cède son théâtre à Stephan Meldegg. Ce dernier oriente résolument sa programmation vers les auteurs contemporains. Il accueillera la Compagnie Laurent Terzieff, soutiendra Vaclav Havel, fera connaître Dylan Thomas,  Victor Haïm, James Saunders, Alan Ayckbourn, Dario Fo. Il montera Cuisine et dépendances de Agnès Jaoui et Jean-Pierre Bacri, l’Ampoule magique de Woody Allen, Popcorn de Ben Elton, Des Cailloux plein les poches de Marie Jones, un Petit jeu sans conséquence de Jean Dell et Gérald Sibleyras. Treize Molières récompenseront son travail.

 

En 2008, Marguerite Gourgue reprend le théâtre et en assure la direction. Dès son arrivée, elle rénove le foyer et le plateau pour moderniser le lieu. Sa programmation reste dans la tradition du théâtre La Bruyère de monter des créations et des œuvres d’auteurs contemporains, Pour l’amour de Gérard Philipe de Pierre Notte, Kiki von Beethoven d’Eric-Emmanuel Schmitt, Une autre vie de Bryan Friel, Le mariage de M. Weissmann de Karine Tuil, Les vœux du cœur de Bill C. Davis, Piège mortel d’Ira Levin, dans une adaptation de Gérald Sibleyras, La Louve, écrite et mise en scène par Daniel Colas, Chagrin pour Soi, de et avec Sophie Forte.

 

En 2008, le Théâtre reçoit le Molière du meilleur spectacle Seul en scène pour Un monde fou de Becky Mode interprété par Eric Metayer. En 2010, deux Molières viendront récompenser Les 39 marches, d’après Alfred Hitchcock, le Molière de la meilleure pièce comique et le Molière de la meilleure adaptation pour Gérald Sibleyras, mise en scène et interprétée par Eric Métayer.

 

En 2015, le Molière de l’Auteur pour la comédie d’Eric Assous, On ne se mentira jamais, mise en scène de Jean-Luc Moreau. En 2016, le Molière du Théâtre Privé pour Les Cavaliers de Joseph Kessel, dans une adaptation et mise en scène d’Eric Bouvron.

 

A l'affiche au Théâtre La Bruyère

CHANCE !

CHANCE !

de Hervé DEVOLDER

Dans l'atmosphère délirante de ce cabinet d'avocats pas comme les autres, un coursier rocker, un patron baryton lyrique, deux secrétaires plus latino que dactylo, une femme de ménage "flamenco", un assistant "cabaret"... Lire plus

Dans l'atmosphère délirante de ce cabinet d'avocats pas comme les autres, un coursier rocker, un patron baryton lyrique, deux secrétaires plus latino que dactylo, une femme de ménage "flamenco", un assistant "cabaret" et une stagiaire effarée chantent, dansent et jouent au loto au lieu… de bosser !
De nombreux clins d'œil aux grandes comédies musicales émaillent le tableau… La chance sourit à ces protagonistes hors normes. Fermer

  • Mise en scène : Hervé DEVOLDER

La presse parle du Théâtre La Bruyère

CHANCE !

Chance ! est en passe de devenir un classique de la comédie musicale française

Voir
Logo Le Figaro

CHANCE !

La "Chance !" tire le bon numéro

Télécharger l’article
logo Spectatif

CHANCE !

Une tuerie de rires et de fous rires qui s'enchainent

Logo-coup2theatre

CHANCE !

Irrésistible de drôlerie ! Un "hit" théâtral !

Dans le genre, c’est du grand art : un show musical parfaitement maîtrisé, des comédiens-chanteurs (tous) de haut vol avec une vraie veine comique, une partition musicale... Lire plus

Dans le genre, c’est du grand art : un show musical parfaitement maîtrisé, des comédiens-chanteurs (tous) de haut vol avec une vraie veine comique, une partition musicale très bien écrite et des rythmes qui vous restent en tête. Ca joue -très bien – ça chante – encore mieux – et ça swingue jazz, samba, musette, classique grâce au petit orchestre live qui complète la troupe. Pas un temps mort et quelques morceaux de bravoure : la déclaration d’amour d’Agnès version Lara Fabian, le rap déjanté du boss, la répétition de plaidoirie du jeune avocat Etienne en pleine nuit,…Mais assez de blablabla…allez plutôt juger sur pièce ce spectacle malicieux et inventif en diable, vous m’en direz des nouvelles. ♦ Signé Elisabeth

Fermer
Logo Au balcon

CHANCE !

Nous sortons avec le sourire et l'envie de chanter

Les chanteurs acteurs ont beaucoup de talent, une jolie voix. Leur personnage ont tous un côté amusant et attachant. Nous avons particulièrement aimé le chef qui ne... Lire plus

Les chanteurs acteurs ont beaucoup de talent, une jolie voix. Leur personnage ont tous un côté amusant et attachant. Nous avons particulièrement aimé le chef qui ne pense qu’à se faire du fric, la stagiaire et son amoureux. Les chansons sont réussies, elles sont entraînantes avec des paroles assez drôles...

Fermer
Logo Froggy's Delight

Le portrait de Dorian Gray

Une prestation marquante pour un fabuleux comédien

Chez le peintre Basile qui réalise son portrait, Dorian rencontre Harry (Lord Henry), un ami du peintre qui lui parle de jeunesse, de plaisir et lui fait d’étranges... Lire plus

Chez le peintre Basile qui réalise son portrait, Dorian rencontre Harry (Lord Henry), un ami du peintre qui lui parle de jeunesse, de plaisir et lui fait d’étranges prédictions.

 

Dès lors, Dorian va vouloir conserver l’apparence du tableau et fait le vœu de garder une éternelle jeunesse tandis que le tableau vieillira à sa place.

 

L’unique roman d’Oscar Wilde, écrit en 1890 a fait l’objet de nombreuses adaptations théâtrales. Thomas Le Douarec, fervent admirateur de l’écrivain irlandais et du roman en particulier, avec "Le portrait de Dorian Gray" reprend au Lucernaire une nouvelle version du spectacle qu’il avait déjà monté il y a dix ans puis adapté en comédie musicale en 2011 ("Dorian Gray").

 

La version proposée, parfois un peu académique, permet de s’attacher surtout aux comédiens et d’entendre le texte, bien adapté, aux répliques percutantes et spirituelles de Wilde dont la mise en scène de Thomas Le Douarec fait entendre toute la causticité dans cette satire de la société victorienne.

 

Dans une scénographie relativement épurée mais pertinente et efficace de José Gomez et Frédéric Pineau, les quatre comédiens interprètent les principaux personnages, dans une ambiance fantastique fidèle au roman, teintée parfois de cabaret aux accords du piano joué par Fabrice Scott sur la musique appropriée de Medhi Bourayou.

 

Thomas Le Douarec maîtrise le personnage d’Harry à qui il donne tout le cynisme, la misogynie et l’humour anglais voulus. Dans un registre différent, plus instinctif et nerveux, Fabrice Scott est tantôt Basile Hallward le peintre, tantôt le frère de Sibyl Vane.

 

Caroline Devismes interprète avec présence la jeune actrice tout comme Sally la fille de joie ou la duchesse. Elle fait de plus entendre une voix remarquable dans les trop rares chansons du spectacle.

 

Enfin, Arnaud Denis incarne Dorian. Le comédien qu’on avait déjà pu voir dans un autre texte d’Oscar Wilde (" L’importance d’être sérieux") est ici un fabuleux Dorian Gray, effectuant un remarquable parcours pour ce rôle, de la débauche à la rédemption.

 

Son charisme, sa diction et son aisance à passer du flegme à la frénésie lui permettent de nous captiver tout au long de la quête et de la déchéance de Gray. Une prestation marquante pour un fabuleux comédien.

Fermer
Logo Webthéâtre

Le portrait de Dorian Gray

Le spectacle est élégant et distille savamment son étrangeté.

Thomas Le Douarec pense que le roman  Le Portrait de Dorian Gray  est « la plus grande pièce que Wilde ait jamais écrite » !... Lire plus

Thomas Le Douarec pense que le roman Le Portrait de Dorian Gray est « la plus grande pièce que Wilde ait jamais écrite » ! L’acteur-metteur en scène l’a patiemment adaptée. Il en est à sa cinquième version et cinquième mise en scène de Dorian Gray ! Bien que nous n’avions pas vu les précédentes, l’on peut affirmer que, cette fois, c’est la bonne transposition. Le spectacle est élégant et distille savamment son étrangeté. Harry est l’ami de Dorian, dont la beauté fascinante a été fixée par le pinceau du peintre Basil Hallward. Dorian règne sur Londres de par sa beauté et a fait en sorte de ne jamais vieillir. C’est son portrait, accroché dans son appartement, qui prend les déformations de la vieillesse. Pas lui. Jusqu’à ce la mort vienne se mêler de la vie de l’homme et du tableau…


Pas d’accélération, pas d’éclats – hormis les apparitions d’une chanteuse dévêtue et fiévreuse. Dans la Londres victorienne, on marche lentement, dans de longs manteaux de gentleman, en ne lâchant que les chiens de son ironie – et elle est grande chez les hommes du monde. 


Dans le rôle central de l’ami et du narrateur, Thomas Le Douarec est parfaitement british : il goûte tous les mots, il fait goûter toutes les formules. Fabrice Scott interprète plusieurs personnages avec un sens juste et modéré du romanesque. Quant aux autres acteurs, il est difficile d’en parler, car ils sont joués par des comédiens différents d’un soir à l’autre. Nous avons vu dans le rôle de Dorian Gray un excellent Valentin de Carbonnières, exprimant un bonheur de vivre qui voile des mystères intérieur (mais Arnaud Denis assure ce rôle en alternance). Dans les rôles de la chanteuse et d’autres personnages épisodiques, Caroline Devismes est joliment explosive (mais le rôle est tenu par Lucile Marquis à d’autres représentations). Quels que soient les interprètes, le spectacle garde certainement son style très tenu. Alors que tant d’adaptations souffrent de conserver un langage trop littéraire, c’est la nature littéraire – l’accord entre théâtre littérature, le respect passionné du langage – qui fait la vertu de cette belle soirée.

Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

Calendrier et Tarifs - Théâtre La Bruyère

Plan d’accès Théâtre La Bruyère

Comment se rendre au Théâtre La Bruyère

  • Saint Georges
  • 67, 74
  • Garage de la place Saint georges, Rue Clauzel
  • Les plus des Théâtres Parisiens Associés

    Services a votre disposition

    • Carte cadeau

      Carte cadeau

      Offrez une carte cadeau à qui vous voulez, valable 1 an sur tous les spetacles du Théâtre La Bruyère

    • Accès handicapés

      Accès handicapés

      En première catégorie

    • Climatisation

      Climatisation

    • Bar

      Bar

      Boissons et friandises

  • Les théâtres
  • Les théâtres - 9ème arrondissement
  • Théâtre La Bruyère
  • Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

    En savoir plus

    Fermer