Les théâtres

Théâtre des Béliers Parisiens 

© Fabienne RAPPENEAU
Théâtre des Béliers Parisiens - Scène
  • Théâtre des Béliers Parisiens Théâtre des Béliers Parisiens - Scène
  • Théâtre des Béliers Parisiens Théâtre des Béliers Parisiens - Salle
  • Théâtre des Béliers Parisiens Théâtre des Béliers Parisiens - Entrée, guichet
  • Théâtre des Béliers Parisiens Théâtre des Béliers Parisiens - Entrée, guichet, galerie

14 bis rue Sainte Isaure
75018   Paris

T : 01 42 62 35 00

Directeur : Arthur JUGNOT, Frédéric THIBAULT, David ROUSSEL, Florent BRUNEAU

L'histoire de ce jeune théâtre remonte au Théâtre des Béliers d'Avignon, où ont sévi pendant 9 années l’équipe de Lard’Enfer et de Beeh Productions. Ce n'est que très récemment en 2012 que l'équipe décide alors de s'installer dans l'ancien Théâtre Sudden à Paris, créant ainsi un nouveau Bêêêâtre, au pied de la bute Montmartre, en face de la mairie du 18eme et à côté du métro Jules Joffrin.  

Un théâtre dans la lignée du théâtre du même nom à Avignon, qui a ouvert en septembre 2012 et apporte une programmation certes variée, mais surtout marquée par une volonté de toucher un public jeune et des pièces davantage tournées vers la comédie.

Dirigé par David ROUSSEL, Arthur JUGNOT, Frédéric THIBAULT et Florent BRUNEAU, le Théâtre des Béliers Parisiens s'attache donc à faire connaître les acteurs, les metteurs en scènes et les spectacles programmés. Véritable passerelle entre les spectacles, les professionnels et les théâtre Parisiens, venez donc découvrir sans plus attendre les pièces à l'affiche au Théâtre des Béliers Parisiens, ainsi que toutes les informations pratiques pour s'y rendre.

La presse parle du Théâtre des Béliers Parisiens

Logo le Canard Enchaîné

Le porteur d'histoire

Le Canard Enchaîné

   « Brillante, haletante, un tour de force. »

Logo Télérama

Le porteur d'histoire

Télérama

 « Un extravagant tourbillon - Une folie jubilatoire - Un défi à l'ennui ! »

Logo L'Express

Le porteur d'histoire

L'Express

« En un mot : génial ! »  

Logo Journal du Dimanche

Le porteur d'histoire

Le JDD

« Une extraordinaire aventure littéraire. Gourmand, tourbillonnant, rebondissant (...) Michalik tient en haleine le public jusqu'au bout. »   Lire plus

Fermer
Logo Webthéâtre

Le porteur d'histoire

Captivant éloge de l’imagination

Doués d’une belle énergie, les cinq comédiens passent d’un personnage à l’autre en fondu enchaîné menant à un rythme soutenu le récit qui nous emporte dans un tourbillon facétieux d’histoires et de vraies légendes qui s’emploie à nous... Lire plus

Doués d’une belle énergie, les cinq comédiens passent d’un personnage à l’autre en fondu enchaîné menant à un rythme soutenu le récit qui nous emporte dans un tourbillon facétieux d’histoires et de vraies légendes qui s’emploie à nous perdre pour mieux nous capturer dans les filets de l’imaginaire

Fermer
Source
France Culture

La lesbienne invisible

On vous le recommande

Océan a trouvé la personne adéquate qui épouse le texte et lui redonne une modernité : Marine B. a un rythme époustouflant, une fraicheur, un pep's incroyable. on vous le recommande : 10 ans après ça vibre encore. C'est très réussi et j'ai beaucoup ri. La dispute - France...

La lesbienne invisible

COUP DE COEUR DE LA SEMAINE !

Un cas d'école : Océan, anciennement Océanerosemarie, a passé le relais à Marine Baousson, très à l'aise dans la peau d'une autre, pour faire le point sur les questions de notre époque, toujours avec un humour sans tabous. Une interprète sur qui il va falloir compter.

Logo Biba

La lesbienne invisible

Mais quel talent cette fille !

Elle m'a fait hurler de rire, elle m'a émue, elle m'a transportée. Coup de coeur absolu ! Spectacle à voir absolument qu'on soit homme, femme, hétéro, homo, trans, jeune, vieux... C'est un texte qui s'adresse à nous tous ! Je valide, je sur-valide, spectacle canon !!!

Logo Figaroscope

La lesbienne invisible

Il y a l’intelligence et la finesse du texte. Miracle : elle évite tous les préjugés.

Logo Paris Match

La lesbienne invisible

Provocante et crue, sans aucun pathos ni militantisme communautaire, elle est la première en France à aborder si ouvertement le sujet.

Le résultat fait beaucoup rire - et rougir - hétéros et homos.

logo Têtu

La lesbienne invisible

Un spectacle hilarant et addictif.

Logo Télérama

La lesbienne invisible

Si elle n’hésite pas à parler de sexe, ses propos sont dénués de toute vulgarité.

Un premier spectacle ni racoleur, ni communautaire. Juste intelligent.

La lesbienne invisible

Interview de la comédienne Marine Baousson qui reprend le rôle d'Océan

Source
logo Echo Républicain

La journée de la jupe

Une pièce coup de poing [...] Véritable claque, huis clos sans concession ni pathos, « La Journée de la jupe » mérite une belle note valable autant pour les comédiens que pour la mise en scène de Frédéric Fage, très astucieuse, intime et fluide. Une œuvre de... Lire plus

Une pièce coup de poing [...] Véritable claque, huis clos sans concession ni pathos, « La Journée de la jupe » mérite une belle note valable autant pour les comédiens que pour la mise en scène de Frédéric Fage, très astucieuse, intime et fluide. Une œuvre de référence à défendre tant que le plan artistique que d’un point de vue purement citoyen.

Fermer

La journée de la jupe

La vraie force du film et de la pièce réside aussi dans ses dialogues, qui sonnent toujours très justes. Les lycéens qui entourent cette prof paniquée sont également impressionnants de justesse : tantôt effrayants, parfois drôles et souvent émouvant.

Source
France info

La journée de la jupe

Du film à la scène, une adaptation remarquable

Le film de Paul Lilienfeld se prête merveilleusement à une adaptation théâtrale par son huis-clos et sa progression dramatique. La tension est palpable d’entrée. Les frictions entre ados, leur langage ordurier et insultant, leur mauvaise foi et leurs provocations ne cessent de monter, mettant à bout... Lire plus

Le film de Paul Lilienfeld se prête merveilleusement à une adaptation théâtrale par son huis-clos et sa progression dramatique. La tension est palpable d’entrée. Les frictions entre ados, leur langage ordurier et insultant, leur mauvaise foi et leurs provocations ne cessent de monter, mettant à bout une femme prise entre sa mission éducatrice et sa défense contre une pression constante. Jusqu’où tiendra-t-elle ?

Fermer
Source
Logo Webthéâtre

La journée de la jupe

Une pièce qui pose de grandes questions,

Le tableau brossé par Lilienfeld est-il exact, exagéré, en-dessous de la vérité ? Certaines écoles de la République sont-elles aussi impuissantes face aux distorsions sociales ? A chacun de juger. Mais, avec sa part de fiction et au fil d’une progression très habile, il pose de... Lire plus

Le tableau brossé par Lilienfeld est-il exact, exagéré, en-dessous de la vérité ? Certaines écoles de la République sont-elles aussi impuissantes face aux distorsions sociales ? A chacun de juger. Mais, avec sa part de fiction et au fil d’une progression très habile, il pose de grandes questions, suscite un débat passionnant. Dans sa mise en scène Frédéric Fage a fort bien résolu le problème de l’intérieur et de l’extérieur. La scène est une salle de classe, mais, par la présence d’un acteur judicieusement placé hors du quadrilatère et l’intervention de la vidéo, l’on est à la fois dans l’enfermement et dans la vie du dehors.Auteur, metteur en scène et acteurs hissent un canevas de fait divers à la hauteur d’un fait de société.

Fermer
Source
Logo Reg'Arts

La journée de la jupe

Quel travail admirable.

Gaëlle Billaut Danno est parfaite. Elle a la mesure, les peurs et les convictions. Elle a l'aplomb. Une pièce que l'on a adorée tellement elle est poignante, et la sortie fut difficile, la gorge séchée, emporté par l'émotion. Quel travail admirable. Une pièce contemporaine qui elle... Lire plus

Gaëlle Billaut Danno est parfaite. Elle a la mesure, les peurs et les convictions. Elle a l'aplomb.

Une pièce que l'on a adorée tellement elle est poignante, et la sortie fut difficile, la gorge séchée, emporté par l'émotion. Quel travail admirable.

Une pièce contemporaine qui elle aussi nous prend par les tripes... bravo ! Proposer du théâtre de cette qualité c'est une merveille. Il faut courir voir cette pièce.

Fermer
Source
LaProvence

La journée de la jupe

A voir absolument !

Au film coup de poing succède une nouvelle œuvre tout aussi dérangeante et touchante ! Une prestation de Gaelle Billaut-Danno bluffante.

Source
Logo Le Parisien

La journée de la jupe

4/5 «La Journée de la jupe» revient dans un huis clos percutant

À l'impétuosité généreuse des cinq jeunes comédiens répond la composition sensible de Gaëlle Billaut-Dannot, sur le fil, poignante et révoltée. Jean-Paul Lilienfeld adapte avec efficacité son film diffusé en 2008 sur Arte, puis sorti en salles, qui a valu... Lire plus

À l'impétuosité généreuse des cinq jeunes comédiens répond la composition sensible de Gaëlle Billaut-Dannot, sur le fil, poignante et révoltée. Jean-Paul Lilienfeld adapte avec efficacité son film diffusé en 2008 sur Arte, puis sorti en salles, qui a valu à Isabelle Adjani son cinquième César de la meilleure actrice en 2010.

Il en tire une pièce percutante, projetant le public le temps d'une demi-journée dans cette école que l'on pense sanctuaire, mais où cohabitent toutes les réalités d'une société. La violence avec. Un état de fait qui ne semble pas avoir évolué dans le bon sens dix ans après le film qui avait marqué les esprits.

Fermer
Source
CNEWS Matin

La journée de la jupe

Un huis clos sous haute tension

Au fil de cette prise d’otage, les individualités s'affirment, les langues se délient ne laissant pas apparaître une réalité mais des réalités : celle d’une professeure démunie, celle de certains quartiers, celle de jeunes filles opprimées par la violence masculine, celle... Lire plus

Au fil de cette prise d’otage, les individualités s'affirment, les langues se délient ne laissant pas apparaître une réalité mais des réalités : celle d’une professeure démunie, celle de certains quartiers, celle de jeunes filles opprimées par la violence masculine, celle de l’échec de l’éducation nationale… Entre deux négociations avec le GIGN, ce qui se joue dans cette classe dépasse finalement largement les frontières de ces quatre murs. Racisme, laïcité, religion, égalité des chances, égalité hommes-femmes, la violence faite à ces dernières, la loi du silence sont autant de questions qu’aborde, sans détour, ce texte poignant, qui ne laisse personne indifférent.

Fermer
Source
Réduire la liste
Afficher tous

À lire aussi

Calendrier et Tarifs - Théâtre des Béliers Parisiens

Plan d’accès Théâtre des Béliers Parisiens

Comment se rendre au Théâtre des Béliers Parisiens

Les plus des Théâtres Parisiens Associés

Services a votre disposition

  • Climatisation
    Climatisation

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer