Actualités

MOI PAPA ? au Théâtre du Splendid

retour à la liste
Spectacle

Arthur Jugnot est papa depuis 5 ans et cette expérience personnelle l’a encouragé à adapter l’oeuvre de l’écrivain islandais Bjarni Haukur Thorsson dans une pièce intitulée “Moi papa ?”. Dans un One-Man-Show très énergique au Théâtre du Splendid, il dresse pendant deux heures, un portrait de la paternité drôle, émouvant avec une pointe de cynisme bien placée.

On félicite toujours la maman quand elle vient d’accoucher, mais jamais le papa” qui a pourtant enduré de nombreuses épreuves.

 

Arthur Jugnot décrit cette aventure, de la décision d’avoir un enfant jusqu’au premiers mois du nouveau-né en passant par la conception et l’accouchement. Un véritable marathon, une odyssée qui transforme un homme et un couple.

L’acteur adopte naturellement le point de vue de l’homme et la pièce débute sur les chapeaux de roues : “Avoir un enfant ? Mais pour quoi faire ? On n’est pas assez nombreux sur terre !”. L’homme dans toute sa splendeur, sa procrastination et son inertie : Arthur Jugnot assume et le spectateur rit par empathie de situations cocasses.

 

La pièce retrace le chemin psychologique d’un homme qui devient père. Quand le théorique devient pratique, quand la prise de conscience devient réelle. Bien sûr il y a la difficulté à mettre des couches, à trouver la bonne poussette, mais il y a aussi les nouvelles responsabilités qui grandissent en même temps que l’enfant. 

L’arrivée du nourrisson, aussi attendrissante soit-elle, s’accompagne d’un rythme effréné : le “métro boulot, dodo” est remplacé par “couches, biberons, dodo”… Mais encore faut-il réussir à dormir ! “Et mis à part aller en prison”, nous dit-il, il n’y a pas beaucoup d’échappatoires aux cris stridents du bébé. À ce jeu, Arthur Jugnot excelle, il décrit avec acuité et malice les stratégies de couple pour s’en sortir.

 

Arthur Jugnot place le spectateur au cœur du sujet en joue avec son audience qu’il entraîne dans de petites scènes d’improvisations comiques. 

La mise en scène dynamique est magnifiquement orchestrée, habilement servie par des jeux de lumières et des projections des vidéos sur le décor qui mettent en avant le double d’Arthur Jugnot, sa pensée ou encore sa femme. Une idée qui donne du mouvement à l’histoire et crée une belle mise en abîme.

 

Arthur Jugnot jongle entre la légèreté et la profondeur dans les méandres de la paternité. Les anecdotes s’enchaînent et maintiennent sous tension la pièce qui est comme un bébé : elle ne laisse aucun répit ! On rit de bon cœur du début à la fin.

 

Dans un ultime clin d’œil aux futurs parents « Vous verrez c’est une expérience formidable ! » Arthur Jugnot ajoute quand même narquois : « Il faut avoir un doctorat en paternologie... ». Alors bébé or not bébé ?

 

 

Un texte de Bjarni Haukur THORSSON adapté par Dominique DESCHAMPS

Mise en scène : Sébastien AZZOPARDI

Acteur : Arthur JUGNOT

 

Avis des spectateurs

Email

Laisser un commentaire

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Dernières actualités

  • MOI PAPA ? au Théâtre du Splendid
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer