Les théâtres

Théâtre des Bouffes Parisiens 

© Didier Pallages
Théâtre des Bouffes Parisiennes - Salle
  • Théâtre des Bouffes Parisiens Théâtre des Bouffes Parisiennes - Salle
  • Théâtre des Bouffes Parisiens Théâtre des Bouffes Parisiennes - Salle côté
  • Théâtre des Bouffes Parisiens Théâtre des Bouffes Parisiens, intérieur, escalier
  • Théâtre des Bouffes Parisiens Théâtre des Bouffes Parisiens, façade, extérieur
  • Théâtre des Bouffes Parisiens Théâtre des Bouffes Parisiennes - Espace public
  • Théâtre des Bouffes Parisiens Théâtre des Bouffes Parisiennes - Espace public 2

4, rue Monsigny
75002   Paris

T : 01.42.96.92.42 / 01.42.96.92.44

Guichet : de 11h au début du spectacle du mardi au samedi
Dimanche de 11h à 17h et le lundi de 14h à 19h

Direction : Richard CAILLAT, Stéphane HILLEL

En 1855 Jacques Offenbach dirige un petit théâtre nommé Bouffes Parisiens, une sorte de baraque foraine plutôt mal située...sur les Champs Elysées. Il déménage et s'installe en plein coeur du quartier des théâtres en lieu et place du "Théâtre des Jeunes Acteurs", situé Passage Choiseul, à proximité des Grands Boulevards.

Aux piécettes innocentes et tours de magie qui subjuguaient un public enfantin, succèdent des spectacles qui ne s'adressent plus aux "petites filles modèles"! Durant les huit années de règne triomphal d'Offenbach, les Bouffes ne désemplissent pas.

En 1863, Louis Varney, alors directeur fait raser la salle et reconstruire le nouveau théâtre des Bouffes Parisiens sur le même emplacement.

Vers 1900 Max Derly impose la comédie aux Bouffes. Gustave Quinson, directeur à son tour, fait appel à Sacha Guitry qui lui donne entre 1914 et 1917 cinq pièces, parmi les plus réussies de son oeuvre.

De 1918 à 1921 "Phi-Phi", gamine charmante, triomphe à l'affiche. Un de ses auteurs, Albert Willemetz prend alors la direction des Bouffes de 1920 à 1948. C'est l'époque de Jean Gabin, Edwige Feuillère, Arletty, Michel Simon, Pierre Fresnay, Jean Marais, Edith Piaf, Jeanne Moreau... La guerre n'arrête rien !

La paix revient et Jean Marais reprend la direction artistique. Il monte entre autres "La machine infernale" de Jean Cocteau et "Pygmalion" de Georges-Bernard Shaw qu'il joue avec Jeanne Moreau.

En 1985 Jean-Claude Brialy prend place dans le fauteuil directorial...Des comédies classiques et modernes, du théâtre musical vont composer la programmation des Bouffes pendant les 22 années de sa présence à la tête du théâtre.

Depuis septembre 2013 le directeur Dominique Dumond perpétue la tradition du lieu : faire résonner les rires et la musique dans ce magnifique petit théâtre à l'italienne, rejoint en avril 2016 par Stéphane Hillel et Richard Caillat.

 

La presse parle du Théâtre des Bouffes Parisiens

Logo OBS

Le système Ribadier

"On rit ici à gorge déployée deux heures durant"

Télécharger l’article
logo Un fauteuil pour orchestre

Le système Ribadier

"Les Bouffes Parisiens nous offre un cocktail enivrant concocté avec le meilleur du vaudeville, de la mise en scène et de l’interprétation !"

Source
Logo Figaroscope

Le système Ribadier

"Dans « Le Système Ribadier », Pierre François Martin-Laval, Valérie Karsenti et Patrick Chesnais font des étincelles."

Source
Logo Spectacles Sélection

Le système Ribadier

"Feydeau dans des mains expertes, on ne s’en lasse pas !"

Source
Le monde du ciné

Le système Ribadier

"Un véritable moment de divertissement qui séduira le tout Paris !"

Source
artistikrezo.com

Le système Ribadier

"Un Feydeau explosif [...] Une réussite."

Source
R42 Culture gourmande

Le système Ribadier

"Ce Vaudeville demeure ma pièce préférée de Feydeau et je vous engage à y courir car les fous-rire sont assurés."

Source

Le système Ribadier

"Aux Bouffes Parisiens, la pièce de Feydeau est magnifiquement portée par un trio d'acteurs éblouissants"

Source
C NEWS

Le système Ribadier

"Dans ce petit salon bourgeois aux accents modernes, les six comédiens aux costumes d’époque très réussis [...] y déploient toute leur énergie au rythme des facéties et des quiproquos, et offrent au public un moment de divertissement jubilatoire."

Source
Logo Télérama

Le système Ribadier

"Patrick Chesnais, ahurissant de cocasserie. Il retrouve tout son génie d’antan et mérite tous les détours."

Source
France info

MONICA BELLUCCI Lettres et Mémoires de Maria Callas

La voix chaude de l’actrice, relevée de son incomparable accent italien, se prête merveilleusement aux confidences de Callas.

Source
Réduire la liste
Afficher tous

À lire aussi

Calendrier et Tarifs - Théâtre des Bouffes Parisiens

Plan d’accès Théâtre des Bouffes Parisiens

Comment se rendre au Théâtre des Bouffes Parisiens

Les plus des Théâtres Parisiens Associés

Théâtre des Bouffes Parisiens

  • Villa Dondelli

    Villa Dondelli
     -15% DE REMISE sur votre addition sur présentation de votre billet de spectacle du... Lire plus

     -15% DE REMISE sur votre addition sur présentation de votre billet de spectacle du jour.

    En savoir plus

    Fermer
  • Le Mesturet

    Le Mesturet
    1 apéritif OFFERT sur présentation de votre billet ou e-billet du spectacle + 1... Lire plus

    1 apéritif OFFERT sur présentation de votre billet ou e-billet du spectacle + 1 repas GRATUIT si vous êtes 5.

    En savoir plus

     

    Fermer
  • L'ENTENTE

    L'ENTENTE
    Formule Théâtre (entrée/plat/dessert): 25€  - Groupes bienvenus... Lire plus

    Formule Théâtre (entrée/plat/dessert): 25€ - Groupes bienvenus

    en savoir plus

    Fermer

Services a votre disposition

  • Accès handicapés
    Accès handicapés

     ATTENTION : LA SALLE N'EST PAS ACCESSIBLE AUX PMR !!!

  • Bar
    Bar

    Ouverture : 45 minutes avant le début du spectacle !

  • Carte cadeau

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer