Actualités

Les nœuds au mouchoir avec Anémone au Palais des Glaces

retour à la liste
Spectacle

AUGUSTINE : Je fais tellement de nœuds à mon mouchoir que je ne peux plus me moucher. Je ne souhaite à personne d’être cela. Je ne sais plus qui j’aime et qui je suis. Pourquoi c’est plus comme avant ?

Denis Chérer, auteur et interprète de la pièce « Les Nœuds au Mouchoir » actuellement au Palais des glaces, s’est inspiré de situations vécues avec sa propre mère pour écrire ce spectacle.

 

Augustine, interprétée par la grande comédienne Anémone, est une femme âgée qui est en train de perdre la tête. Elle est atteinte de la maladie d’Alzheimer et semble complètement désorientée. Elle ne reconnait que l’un de ceux deux fils, étrangement celui qui vient la voir le moins souvent et qui souhaite la faire entrer dans une maison médicalisée. Son ainé lui est confondu avec un vague cousin éloigné et si elle tolère sa présence elle refuse néanmoins tout contact physique avec lui.

Nous entrons le temps d’une soirée dans le quotidien fantasque de cette vieille dame attachante qui oscille entre joie innocente lorsqu’elle découvre un pigeon sur son balcon et dépression profonde lors de moments de lucidité où elle s’aperçoit de son état.

 

Ses deux fils (interprétés par Denis et Pierre-Jean Chérer) ont des attitudes très différentes : le banquier essaye de trouver une solution rationnelle tandis que l’artiste tente à tout prix de la faire sourire et de lui apporter du réconfort. Réussiront-ils à se mettre d’accord, eux qui tout deux souhaitent protéger leur mère ?

Anémone est incroyable de justesse et de sincérité dans son interprétation de cette femme qui tente de se maintenir à flot, malgré la vague qui la submerge.

 

« Quand j’ai vu Anémone pour la première fois dans son costume de scène, c’est vrai que j’ai vu ma mère. Elle arrive à lui ressembler et c’est quand même incroyable parce qu’il n’y avait rien qui pouvait me faire penser qu’Anémone pouvait ressembler à ma mère. » confie Denis Chérer.

Peut-on rire du grand âge et de la maladie d’Alzheimer ? Cela dépend peut-être de la fonction que l’on accorde au rire. Ici, il ne s’agit bien évidemment pas de moquerie ou de pur divertissement mais bien plutôt d’oser aborder avec tendresse, humour et subtilité un sujet qui nous concerne tous autant qu’il nous effraie. Le ton toujours bienveillant met le spectateur à l’aise et c’est presque d’une thérapie collective qu’il s’agit ici !

 

« Un kaléidoscope d'émotions... Faire rire aux éclats avec la maladie d'Alzheimer est un sacré pari et pourtant... Nous sommes passés du rire franc aux larmes d'émotion tout au long de la pièce, sans que jamais le rire ne se sente déplacé. Petit bijou de drôlerie mêlée de tendresse, servi par des acteurs qui jouent juste. Alors, faites-vous aussi un nœud à votre mouchoir pour ne pas oublier de partir en voyage avec ces trois troubadours de talent. » - Avis de spectateur sur Les Nœuds au Mouchoir.

Une pièce sensible et intelligente, à découvrir jusqu’au 31/12 au Palais des Glaces.

 

Fans d’Anémone c’est votre dernière chance de voir l’actrice sur scène car elle a déclaré en Juillet dernier qu’elle mettrait fin à sa carrière après cette pièce !


Mise en scène :

Anne BOURGEOIS

Distribution :

ANÉMONE, Denis CHERER, Pierre-Jean CHERER

 

Avis des spectateurs

Email

Laisser un commentaire

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Dernières actualités

abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, programmation, bandes annonces, offres… Bénéficiez d’avantages exclusifs réservés à la communauté des Théâtres Parisiens Associés.

 
  • Les nœuds au mouchoir avec Anémone au Palais des Glaces
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer