Actualités

retour à la liste

A VOIR EN MAI dans les théâtres parisiens

06/05/14

Spectacle

Nous en avons rêvé, nous y sommes : voici le joli mois de Mai et ses promesses de douceur, de lumière et de jours heureux ! Ce mois de Mai dans les Théâtres Parisiens Associés nous vous le souhaitons enchanteur comme une musique de Mozart et intense comme les derniers jours d’un couple d’amoureux ou le kaddish pour l’enfant qui ne naîtra pas. Qu’il soit aussi pour vous l’occasion de redécouvrir votre quartier et d’y faire de belles rencontres comme Monsieur Belleville !

 


Théâtre de Paris - Salle Réjane

 

La Flûte enchantée de Wolfgang Amadeus Mozart au Théâtre des Variétés

Pour la première fois sur la scène du Théâtre des Variétés, venez découvrir ou redécouvrir La Flûte Enchantée dans une version inédite opéra théâtre. Laissez-vous porter au gré de ce merveilleux voyage initiatique… pour 1h45 d’enchantement musical et théâtral !

Big Apple d’Isabelle Le Nouvel au Théâtre de Paris - Salle Réjane

 

Marianne Basler et Christophe Malavoy incarnent Brod et Syst, un couple qui s’aime encore tendrement 10 ans après leur rencontre. Mais une terrible nouvelle va venir bouleverser le couple : Brod est malade et ses jours sont comptés.

« J’ai voulu raconter comment on vivait avec [la maladie] et comment on préparait l’après. Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort, mais même ce qui nous tue nous fortifie et nous hisse vers le haut, tout comme parfois l’art, le spectacle ou la danse nous tirent vers le haut. » Isabelle Le Nouvel, auteur de la pièce. 


Kaddish pour l'enfant qui ne naîtra pas de Imre Kertész au Théâtre de l'Œuvre

C'est pour l'enfant auquel il n'a jamais voulu donner naissance qu'Imre Kertész prononce ici le kaddish - la prière des morts de la religion juive. Comment donner la vie après la Shoa ? Telle est la question que pose ce texte majeur.  Ce que pleure le narrateur, ce n’est pas seulement "l’enfant qui ne naîtra pas" : c’est l’humanité tout entière.

« J’ai l’impression qu’en pensant à l’effet traumatisant d’Auschwitz, je touche les questions fondamentales de la vitalité et de la créativité humaines ; et en pensant ainsi à Auschwitz, d’une manière peut-être paradoxale, je pense plutôt à l’avenir qu’au passé. » extrait du discours de Imre Kertész lors de la remise de son prix Nobel en 2002.

Monsieur Belleville de Thibault Amorfini au Théâtre de Belleville

Un habitant du quartier Belleville arpente les rues qui lui sont familières et livre ses réflexions sur ses rencontres passées et présentes. Vidéos et musiques originales accompagnent le personnage principal dans cette épopée urbaine contemporaine, drôle et poétique. 

 

Retrouvez l’intégralité des pièces à l’affiche ce mois-ci dans les théâtres parisiens associés et réservez vos places dans notre rubrique spectacles.  

Avis des spectateurs

Email

Laisser un commentaire

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, programmation, bandes annonces, offres… Bénéficiez d’avantages exclusifs réservés à la communauté des Théâtres Parisiens Associés.

 

Dernières actualités

  • A VOIR EN MAI dans les théâtres parisiens
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer