Spectacles

Le Souper 

retour à la liste
Théâtre de Poche-Montparnasse

Classiques Contemporains Drame Pièce historique

De Jean-Claude BRISVILLE

Après la défaite de Waterloo et l’exil de Napoléon, Wellington et les troupes coalisées sont dans Paris. La révolte gronde. Qui va gouverner le pays ? Le 6 juillet 1815 au soir, les « faiseurs de rois » Fouché et Talleyrand se retrouvent lors d’un... Lire plus
Après la défaite de Waterloo et l’exil de Napoléon, Wellington et les troupes coalisées sont dans Paris. La révolte gronde. Qui va gouverner le pays ? Le 6 juillet 1815 au soir, les « faiseurs de rois » Fouché et Talleyrand se retrouvent lors d’un souper pour décider du régime à donner à la France. Si le premier souhaite une république, le second envisage le retour des Bourbons. Aucun des deux ne peut agir sans l’autre. Commence alors une négociation entre deux hommes puissants qui se détestent mais que les circonstances historiques condamnent à s’entendre. Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Daniel MESGUICH, William MESGUICH

Interprétation :

Daniel MESGUICH, William MESGUICH

Costumes :

Dominique LOUIS

Infos et réservation :

Guichet :

Poche-Montparnasse 75, boulevard du Montparnasse  75006   Paris

Tél. location

 : 01.45.44.50.21

Fax location

 : 01.42.84.12.91
 réserver
  • Le Souper
  • Le Souper
  • Le Souper
  • Le Souper

La presse parle de Le Souper

Talleyrand incarné par Daniel MESGUICH, assume sa nature narcissique, il est vrai qu'il est boiteux. Il ne se départit jamais d'une ironie persifleuse si utile pour... Lire plus

Talleyrand incarné par Daniel MESGUICH, assume sa nature narcissique, il est vrai qu'il est boiteux. Il ne se départit jamais d'une ironie persifleuse si utile pour désarçonner son adversaire Fouché, interprété par William MESGUICH, toujours sur la défensive et inquiet, prêt à rugir à tout moment. Il s'agit donc bien d'une bataille de coqs où la perception esthétique, cérébrale, le beau langage, l'emportent sur les frayeurs. (…) L'attrait majeur de la pièce tient à la présence de ces deux baroudeurs du théâtre, Daniel et William MESGUICH qui avancent leurs personnages, tels des pions sur le damier de la grande histoire, d'inaltérables voyous, selon Daniel ! Evelyne Trân Fermer

Daniel Mesguich dans le costume de Talleyrand, son fils William en glacial Fouché. Les deux comédiens servent au théâtre de poche Montparnasse un Souper exquis,... Lire plus

Daniel Mesguich dans le costume de Talleyrand, son fils William en glacial Fouché. Les deux comédiens servent au théâtre de poche Montparnasse un Souper exquis, face-à-face magistral. La petite salle du théâtre de poche Montparnasse offre un parfait écrin pour boire avec délice le Souper, mis en scène par Daniel et William Mesguich. Ce face-à-face historique assoit autour d’une nappe blanche un perfide Talleyrand incarné par Daniel Mesguich et un Fouché morbide, colérique et glacial joué par son fils William. (…)On boit ce Souper avec délectation, si proche des comédiens qu’on se croirait dans leur poche. Valentine Rousseau Fermer

Le Souper, une pièce pour fins gourmets au Théâtre de Poche Montparnasse. Sur le rythme d’une langue française magnifiée à chaque phrase, les... Lire plus

Le Souper, une pièce pour fins gourmets au Théâtre de Poche Montparnasse. Sur le rythme d’une langue française magnifiée à chaque phrase, les comédiens s’affrontent sur un tapis de velours qui leur permet, en cas de légère glissade rhétorique, de toujours retomber sur leurs pieds avec un minimum de souffrance. Le Souper se déguste avec appétit tant les deux comédiens savent mettre l’eau à la bouche et proposer un festin d’expressions françaises désuètes. Le numéro d’acteur est à son apogée pour un véritable délice au Théâtre de Poche Montparnasse. Stanislas Claude Fermer

William Mesguich incarne un Fouché méchant ambitieux cruel jaloux de ses prérogatives envahi par une peur sourde de tout perdre et une colère quasi meurtrière... Lire plus

William Mesguich incarne un Fouché méchant ambitieux cruel jaloux de ses prérogatives envahi par une peur sourde de tout perdre et une colère quasi meurtrière contre Talleyrand. Daniel Mesguich interprète un Talleyrand boiteux fatigué cependant que sûr de lui-même. Chacun restitue le malaise ambiant qui magnétise la pièce et qui délicieusement nous captive, car l’instant est critique. Reste la question de savoir qui du fils ou du père joue le mieux. L’un comme l’autre, certainement par la magie de ce qui circule entre eux, fait d’estime réciproque et d’amour, joue sans rajouter rien comme pour laisser la place à l’autre. Par l’action de cette délicatesse et de cette retenue, l’un comme l’autre joue moins et ainsi n’aura jamais joué aussi bien. David Rofé-Sarfati   Fermer

En quelques secondes, la très belle version proposée par William et Daniel Mesguich rassurera les inquiets : non seulement, "Le Souper" tient le coup, mais il est grâce... Lire plus

En quelques secondes, la très belle version proposée par William et Daniel Mesguich rassurera les inquiets : non seulement, "Le Souper" tient le coup, mais il est grâce à des interprètes de cette grande qualité très près d'être en passe de devenir une œuvre intemporelle qui va rester dans la mémoire collective. (…) Ce théâtre de têtes a l'avantage de fournir un divertissement inégalé. (…) Synonyme d'une agréable soirée pendant laquelle on reprendra goût aux images d'Epinal de l'Histoire de France dans un beau duel qu'auraient salué, on peut l'affirmer sans problème, deux experts en la matière : Alexandre Dumas et Sacha Guitry. C'est dire. Philippe Person Fermer

Daniel Mesguich interprète un Talleyrand tout en rondeur et finesse. (…) Tandis que William campe un Fouché colérique et passionné qui finira par se faire... Lire plus

Daniel Mesguich interprète un Talleyrand tout en rondeur et finesse. (…) Tandis que William campe un Fouché colérique et passionné qui finira par se faire retourner par l’expérience de Talleyrand, fin politicien s’il en est. (…) Daniel Mesguich est toujours aussi parfait quand il incarne un personnage, aussi loin de lui soit-il. Il faut capter son regard de tueur, entre les mots qui se veulent enjôleurs ou d’esprit. Voilà un comédien qui sait remplir les silences et nous captiver avec la langue française. Si diction parfaite est un art en soi. Son fils, William, est parfait en jeune patron de la police, froid et sans scrupules. C’est un J. Edgar Hoover avant la lettre, homme de dossier, de chiffres, ayant des mouchards jusque dans le lit de Napoléon. Un grand moment de théâtre dans le grand petit théâtre de Philippe Tesson, souvent présent pour accueillir le public et présenter les spectacles à l’affiche avec des mots bien choisis. Sans trop en faire, comme un bon souper. Guillaume Cherel Fermer

Daniel et William Mesguich incarnent les deux hommes politiques avec brio et signent une mise en scène. Dans un intérieur bourgeois, l’appartement de Talleyrand, les deux... Lire plus

Daniel et William Mesguich incarnent les deux hommes politiques avec brio et signent une mise en scène. Dans un intérieur bourgeois, l’appartement de Talleyrand, les deux hommes vont s’affronter à coup de rhétorique. D’un côté un Talleyrand précieux, aristocrate efféminé aux mimiques évidentes, et de l’autre un Fouché rustre et austère. L‘interprétation est d’une extrême justesse (…) La force de cette adaptation est donc aussi bien dans l’interprétation que dans la mise en scène. Dans cet appartement presque lugubre, on assiste à une discussion qui, bien qu’imaginée de toute pièce, va changer le cours de l’Histoire. (…) On se croirait dans le salon de Talleyrand, comme prenant part à ce débat historique. En complète immersion, le spectateur aimerait presque exprimer son avis sur le régime à donner à la France. Mais l’Histoire décidera elle-même du reste…  Charlotte Henry Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Le Souper

Votre évaluation :
Email :

Laisser un commentaire concernant Le Souper

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Vos données ne seront JAMAIS cédées aux tiers, elles seront utilisées exclusivement dans le cadre de la communication entre vous et les Théâtres Parisiens Associés.

00 avis

Calendrier et tarifs - Le Souper

  • Promotion
  • Dernière minute
  • Plein tarif
Programmation
  • A partir du 06/01/18 jusqu'au 04/03/18
  • A partir du 06/01/18 jusqu'au 04/03/18
Tarifs
  • Tarif Plein 35
  • Tarif Réduit 24
  • Jeunes - 26 ans 10

abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, programmation, bandes annonces, offres… Bénéficiez d’avantages exclusifs réservés à la communauté des Théâtres Parisiens Associés.

 

À l’affiche dans ce théâtre

Ceux qui ont consulté le spectacle Le Souper ont aussi consulté

  • Le Souper
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer