Spectacles

Le Lion dans la Cage > 1 Livre. 1 Adaptation. 1 Débat. 

Le Lion dans la Cage > 1 Livre. 1 Adaptation. 1 Débat. au Théâtre de la Contrescarpe
5

52 avis
1 commentaire(s)

Votre avis
Théâtre de la Contrescarpe

Humour et One man show Contemporains Humour Seul en scène

De Noémie FANSTEN

HISTOIRE(S) DE FEMME(S) d'après le livre Le lion dans la cage de Noémie FANSTEN (Editions Michalon)   Dans le cadre des Rendez-Vous « L.A.D. » : 1  L ivre  1  A daptation 1  D... Lire plus

HISTOIRE(S) DE FEMME(S)

d'après le livre Le lion dans la cage de Noémie FANSTEN (Editions Michalon)

 

Dans le cadre des Rendez-Vous « L.A.D. » :
Livre 
Adaptation
Débat

 

Spectacle visuel et sonore, à partir de 12 ans

 

Comment savoir que l’on voit différemment quand on ne sait pas comment les autres voient ?

Pour corriger le strabisme, les ophtalmos font pratiquer un exercice emblématique : “le lion dans la cage”. II s’agit de regarder simultanément deux images, l’une avec un lion, l’autre avec une cage, pour n’en former qu’une seule où le lion rentre dans la cage.

 

Si le lion rentre dans la cage, on ne louche plus : les yeux sont droits. Comme tout le monde.

 

Pour notre héroïne, réussir à faire rentrer ce lion dans sa cage, c’est être enfin “normale”, enfin “comme les autres”

 

Mais comment dompter son lion ?
Plongez dans l’univers drôle et sensible de Noémie Fansten, de son enfance à la femme qu’elle est aujourd’hui.
Vivez avec elle l’exploration de sa sensibilité, de son imaginaire et de la synesthésie, cette particularité où l’on associe des sons aux chiffres, des couleurs aux lettres et même aux gens, une façon de voir le monde à sa manière…

 

Un spectacle visuel et sonore qui immerge le spectateur dans une exploration sensorielle où il est question du regard que l’on pose sur le monde, sur les autres, et sur soi-même.


D’après le livre Le lion dans la cage de Noémie Fansten (Editions Michalon)

Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Bertrand SUAREZ-PAZOS

Distribution :

Noémie FANSTEN

Création sonore :

Cristiàn SOTOMAYOR

Vidéo :

Olivier GAROUSTE

La presse parle de Le Lion dans la Cage > 1 Livre. 1 Adaptation. 1 Débat.

En passant en métro par la station Duroc, impossible de ne pas sourire en repensant à la pièce que nous avons vue il y a quelques jours. Ceux qui la verront (ou l’on... Lire plus

En passant en métro par la station Duroc, impossible de ne pas sourire en repensant à la pièce que nous avons vue il y a quelques jours. Ceux qui la verront (ou l’on vue) comprendront le lien … Et je ne peux que vous conseiller de profiter des derniers dimanches de décembre pour vous réfugier au Théâtre de la Contrescarpe. Il est bien connu que le froid est beaucoup  plus supportable en sortant d’un petit théâtre parisien après un très sympathique spectacle !

A la base un livre (que vous pouvez trouver ici), Noémie a décidé d’en faire un spectacle vivant il y a quelques mois. Accompagnée de son metteur en scène, elle a créé un spectacle très complet. Tout d’abord une mine d’informations sur la vision en général, et son problème de strabisme en particulier. Elle nous raconte son dur parcours depuis toute petite, les premiers examens chez l’ophtalmo, chez l’orthoptiste … Elle nous raconte l’opération, la rééducation, la guérison, et tout cela pendant la difficile période de l’adolescence …

Et c’est quoi cette histoire de lion, me demanderez vous ? hé bien durant la phase de rééducation, il s’agit, en forçant sa vue (un oeil sur le lion, un oeil sur la cage) de faire rentrer l’animal dans la cage. S’il rentre, c’est que c’est réglé et que tout est normal. Mais au final, a-t-on vraiment envie de rentrer dans le moule de la normalité ?

C’est en riant autour d’un verre, dans une ambiance totalement décontractée, que Noémie nous a raconté, à l’issue du spectacle, son expérience en la comparant avec celle de Juan Luis, contributeur du site Placementlibre.fr, qui a connu la même expérience. A la différence que c’est une voiture qu’il devait mettre dans un garage … mais qui n’y rentrait jamais !
Noémie nous raconte également comment ce lion est finalement devenu un proche, à force d’être le point central de chacun de ses rendez vous chez le spécialiste. Un ami, un confident, un protecteur durant cette période difficile. Elle nous raconte également plus en détail comment elle attribue, depuis toute petite, des couleurs aux gens (la synesthésie).

Nous sommes ressortis du spectacle avec le sourire. Une petite larmichette également, car Noémie n’oublie pas d’y glisser quelques informations personnelles sur sa famille et sa vision de la vie, qui ne peuvent que nous émouvoir. Un petit mot également sur la très belle mise en scène de Bertrand Suarez Pazos, très visuelle (ça tombe bien!) même si, finalement, on ne voit pas tous pareil. Pour terminer, très sympathique rencontre, en fin de spectacle avec Noémie. Une approche du spectacle intimiste, informelle, au feeling, comme on les aime.

Fermer
Voir
L'Évasion des Sens

Au Théâtre de La Contrescarpe,  Le lion de Noémie n’entrera jamais dans la cage !!!! Mais où le strabisme précoce de Noémie Fansten... Lire plus

Au Théâtre de La Contrescarpe,  Le lion de Noémie n’entrera jamais dans la cage !!!!

Mais où le strabisme précoce de Noémie Fansten l’a-t-il menée ? Découvrez-le dans le spectacle visuel et sonore « Le lion dans la cage » qui se joue des spectateurs dans ce petit théâtre de La Contrescarpe, à la programmation aussi riche que surprenante.

Atteinte de strabisme, astigmate et hypermétrope… mais oui c’est possible ! Voilà notre petite Noémie affublée de lunettes d’une discrétion style années 80-90, de bagues dentaires et d’un abonnement chez le Dr Lucas, ophtalmologue. Il y a mieux pour s’épanouir, vous en conviendrez. Et pourtant !

Le menton calé sur le synoptophore (je vous invite à en vérifier les attributs dans Le Larousse), notre héroïne est régulièrement interrogée par le Dr Lucas « Et là, le lion il est dans la cage ? Et là il est où ? ». Malheureusement, le lion résiste et n’entre pas dans la cage. Tout le monde s’énerve : « Arrête Coco ! » Pas Noémie. Ses problèmes de vue lui posent de sérieux soucis d’identité et de reconnaissance, c’est vrai. Elle ne se sent vraiment pas « normale » mais elle développe d’autres capacités telles que le regard critique, l’humour et la fraîcheur (sur scène, c’est indéniable).

Noémie est également douée de synesthésie (reportez-vous au Larousse). Elle perçoit le monde et les sons en couleurs… C’est là qu’interviennent magistralement ses 3 acolytes : le metteur en scène Bertrand Suarez-Pazos, le créateur de vidéos Olivier Garouste et le créateur sonore Cristian Sotomayor. Spectatrice à lunettes non dotée de strabisme, me voilà embarquée dans « le big bang sonore et l’explosion de couleurs » que Noémie a vécue, les yeux bandés suite à une opération chirurgicale, à l’écoute de Deep Purple.

Le lion n’entrera jamais dans la cage ! Et c’est tant mieux. Allez rencontrer Noémie Fansten à La Contrescarpe, quartier où elle a grandi et s’est épanouie. Elle pourra vous révéler dans quelle couleur elle vous perçoit.

Fermer
Voir
BAZ'ART

“Le lion dans la cage” de Noémie Fansten : une pièce qui vaut le coup d’oeil… Avant d’être une pièce de théâtre, “Le... Lire plus

“Le lion dans la cage” de Noémie Fansten : une pièce qui vaut le coup d’oeil…
Avant d’être une pièce de théâtre, “Le lion dans la cage” est un livre, paru chez Michalon. Mais c’est aussi un exercice bien connu des ophtalmologues et de ceux qui les fréquentent assidûment, comme Noémie Fansten qui a écrit et qui interprète elle-même le récit de son histoire, en ce moment au Thêâtre de la Contrescarpe. 

Noémie Fansten nous conte avec drôlerie, émotion et (beaucoup de) recul son enfance et son adolescence – une période rarement glorieuse pour la majorité des êtres humains, mais là… – “gâchées” par des problèmes de vue aussi sympathiques que le strabisme, l’hypermétropie ET l’astigmatisme. Et qui dit problèmes de vue, dit bien sûr, port de lunettes – à double foyer, évidemment -, qui dit lui-même risée de la classe, rendez-vous fréquents chez l’orthoptiste, le strabologue, l’orthophoniste, aussi. Jusqu’à ce qu’une opération, des rencontres, viennent changer sa vue, et sa vie.

Avec ses mots, Noémie Fansten nous montre qu’avec son immense imaginaire, elle n’a pas besoin d’avoir une vue parfaite pour “voir” les gens, leur donner leur couleur – car elle fait partie de ces 4% de gens capables d’associer des couleurs aux sons, aux chiffres, aux êtres qui l’entourent… -, pour rêver.

Au-delà de son récit de vue, elle nous raconte une époque bercée par la découverte des Smashing Pumpkins, de Nirvana, des séries à la gomme, de la mode des T-shirts et des coiffures improbables. Une période qui s’illustre à travers des projections d’images “vintage”, des passages musicaux endiablés en fond sonore. Elle nous parle de ces moments de solitude qu’on a TOUS – oui, TOUS – vécu au moins une fois : être le dernier appelé par le chef d’équipe, avoir une peau à forte tendance acnéique, des morceaux de fer à la place des dents.

La comédienne est une véritable boule d’amour. En une heure, elle a réussi à nous apprendre des tas de choses sur la vision – projections de schémas qui semblent tout droits sortis de manuels d’SVT à l’appui – sans nous ennuyer, à nous faire aimer des animaux aussi féroces que des lions, à nous charmer avec des noms de stations de métro parisien, à nous émouvoir en nous racontant, avec son cœur, son histoire d’enfant qui s’est longtemps sentie éloignée du monde, ne le voyant pas comme lui.

La mise en scène de Bertrand Suarez-Pazos nous embarque totalement dans l’univers féerique de la comédienne avec les vidéos presque psychédéliques réalisées par Olivier Garouste, les musiques de Cristiàn Sotomayor, ou encore, les passages chorégraphiés.

Vous l’aurez compris, ce spectacle vous aide à voir la vie. Autrement.

Fermer
Voir
Logo Les3coups

Voir

Une expérience pleine de douceur et de délicatesse. Vous en sortirez le sourire aux lèvres. Quand la différence se voit extérieurement, chaque jour devient... Lire plus

Une expérience pleine de douceur et de délicatesse.
Vous en sortirez le sourire aux lèvres.

Quand la différence se voit extérieurement, chaque jour devient un combat contre les mauvaises langues. Noémie Fansten avait un strabisme et des lunettes. Derrière ce problème d’apparence simple se cache une vision du monde totalement différente.

Noémie Fansten perçoit ce qui l’entoure de façon très particulière. Elle est synesthésique. Cette particularité visuelle fusionne plusieurs sens en même temps. Ainsi notre jeune comédienne perçoit des couleurs dans les lettres ou des vibrations teintées pour les gens. Ainsi la perception de ce qui l’entoure se trouve indéniablement différente des autres. En plus, de cette façon de voir le monde ces yeux lui font d’autres tours. Un fort strabisme qui demande des rencontres avec des spécialistes qui vont l’inciter à faire des exercices très spécifiques. Ainsi cette image de lion qu’il faut mettre dans l’image de la cage. Il faut impérativement mettre le lion en cage. Une partie d’elle s’y refuse, pourquoi enfermer cette partie d’elle pleine de liberté et de fougue ? Pour faire plaisir, elle fera l’exercice mais une fois à l’extérieur le lion pourra de nouveau gambader où celui lui plaît. Une opération lui permettra d’abandonner ces lunettes. Le regard des autres change sur elle et l’attention portée la flatte. Une occasion de profiter de toutes les opportunités qui s’offrent à elle. Mais au fond, elle restera un serpent à lunette. Il faudra encore quelques années pour que le bien-être et l’épanouissement frappe à sa porte.

La différence cela marque les gens. De cette expérience assez singulière, Noémie Fansten a décidé de se raconter dans un livre « Le lion dans la cage ». En 2017, elle décide de monter sur scène pour donner vie à son récit personnel. Seule en scène, dans une robe bleue outremer, elle rayonne de plaisir d’être là, même si je ressens une petite timidité. Son envie de partager et son enthousiasme se font sentir. Le regard pétille comme un défi à elle-même. Sans jamais se départir de son sourire, elle raconte sa jeunesse, son passage à l’âge adulte à celui de maman. Le temps lui a permis de se trouver et de se poser les bonnes questions. Quand on ose, tout est possible. La mise en scène de Bertrand Suarez-Pazos correspond à merveille aux émotions communiquées. Un écran diffuse des couleurs, des motifs qui jouent avec le texte et l’ombre de la comédienne. Cela s’accompagne de musique assez discrète qui souligne élégamment les transitions. Bien entendu, ces courtes vidéos font échos à la synesthésie de Noémie Fansten. Ainsi pendant un cours instant, nous aussi notre regard change de relief et se rapproche du sien. Une expérience pleine de douceur et de délicatesse.

N’hésitez pas à rencontrer une étonnante artiste généreuse et souriante qui partagera avec vous un moment de sa vie. Vous en sortirez le sourire aux lèvres.

 

Fermer
Voir
logo France dimanche

J'ai synthétisé mon livre en un spectacle que j'interprète seule au Théâtre de la Contrescarpe. Mis en scène par Bertrand Suarez-Pazos, il fait appel... Lire plus

J'ai synthétisé mon livre en un spectacle que j'interprète seule au Théâtre de la Contrescarpe.
Mis en scène par Bertrand Suarez-Pazos, il fait appel à des créations sonores et visuelles pour représenter ma perception de synesthète.

Fermer
Télécharger l’article
La grande parade

On assiste à une autobiographie touchante. Sous les yeux d’un public hypnotisé par d'attrayantes créations sonores et visuelles, la vie de Noémie Fansten... Lire plus

On assiste à une autobiographie touchante. Sous les yeux d’un public hypnotisé par d'attrayantes créations sonores et visuelles, la vie de Noémie Fansten défile telle une succession de doutes et de questionnements. Qu’est-ce que la normalité ? Est-ce si dérangeant de loucher ?
L’artiste évoque avec beaucoup d’humour les réactions de ses camarades de classe avant et après « sa transformation », ainsi que les rendez-vous chez son ophtalmologue. L’exercice le plus pratiqué pour corriger son strabisme était de mettre le lion d’une diapositive dans la cage d’une autre diapositive. Une belle métaphore de sa liberté. N’était-ce pas cruel d’emprisonner ce lion qui n’avait rien demandé ?

Noémie Fansten est très convaincante et écrit un texte aux émotions palpables. La fin de la représentation est particulièrement poignante, on est littéralement suspendu aux lèvres de l’artiste.
Avec quoi voit-on ? Pas avec nos yeux… Mais avec notre cerveau. Un bon moment de rire et de philosophie à savourer à tout âge !

Fermer
Voir
Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Le Lion dans la Cage > 1 Livre. 1 Adaptation. 1 Débat.

Votre évaluation :

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Les avis des spectateurs sur Le Lion dans la Cage > 1 Livre. 1 Adaptation. 1 Débat.

Anonyme
Anonyme 5

Joli spectacle sur la différence ! On rit et on est ému. Les créations visuelles et sonores sont intéressantes également ! À voir !

1 0

Calendrier et tarifs

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

  • Le Lion dans la Cage > 1 Livre. 1 Adaptation. 1 Débat.
  • Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

    En savoir plus

    Fermer