Spectacles

Home 

Home au Théâtre de l'Œuvre
3.5

3.53 avis
3 commentaire(s)

Votre avis
Théâtre de l'Œuvre

Contemporains Comédie dramatique

De David STOREY

Dans un jardin, une arrière cour, deux hommes parlent de tout et de rien, ils échangent de courtes phrases banales, très attentifs à ne rien dire de personnel, à ne rien laisser échapper qui ressemble à une confidence. Enfin, ils quittent leurs... Lire plus
Dans un jardin, une arrière cour, deux hommes parlent de tout et de rien, ils échangent de courtes phrases banales, très attentifs à ne rien dire de personnel, à ne rien laisser échapper qui ressemble à une confidence. Enfin, ils quittent leurs chaises que viennent occuper deux femmes sans âge. C'est alors que nous comprenons qui ils sont : les pensionnaires d’un hôpital psychiatrique… Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Gérard DESARTHE

Décor :

Delphine BROUARD

Lumière :

Jean-Luc RISTORD

Traduction :

Hazel CARR

Costumes :

Delphine BROUARD

La presse parle de Home

Logo Le Parisien
Home est une réussite

Les dialogues, le rythme, les intonations, le mystère tranquille et sans concessions de la situation : tout est là pour nous rappeler l’univers à la fois chantant et désespéré de Samuel Beckett. Le double attelage inattendu Bouquet-Palmade et Desarthe-Karsenti sont les épatants et...

Logo Le Figaro
Ils sont tous remarquables

La pièce est saisissante car elle renvoie à Beckett ou Ionesco pour la plongée métaphysique doublée de clownerie, elle parle de solitude, d’inadaptation , de souffrance. Elle est en cela universelle et contemporaine. Gérard Desarthe a dirigé ses camarades de manière hallucinante.... Lire plus

La pièce est saisissante car elle renvoie à Beckett ou Ionesco pour la plongée métaphysique doublée de clownerie, elle parle de solitude, d’inadaptation , de souffrance. Elle est en cela universelle et contemporaine.

Gérard Desarthe a dirigé ses camarades de manière hallucinante. Ils sont tous remarquables. Des âmes en souffrance qui n’ont pas peur de leurs larmes. Des êtres très humains. Nos frères.

Fermer
Logo SceneWeb
Une magnifique poésie se dégage de ces cinq personnages

Une magnifique poésie se dégage de ces cinq personnages, prisonniers d’un hôpital psychiatrique. Il y a de la dérision et de l’humour. Les cinq comédiens abordent leurs personnages avec le grain de folie nécessaire dans des compositions éblouissantes.

logo Le quotidien du médecin
C'est poignant

« Home » parle de ceux qui n'ont plus d'identité sociale. Des reclus. Des enfermés. Des âmes sans domicile fixe. C'est poignant. Très elliptique. Cela nous parle encore. Cela dit quelque chose des rejetés de la vie, de la souffrance mentale et métaphysique. Cela parle de solitude. On pense à Beckett, et à Ionesco pour la clownerie désespérée.... Lire plus

« Home » parle de ceux qui n'ont plus d'identité sociale. Des reclus. Des enfermés. Des âmes sans domicile fixe. C'est poignant. Très elliptique. Cela nous parle encore. Cela dit quelque chose des rejetés de la vie, de la souffrance mentale et métaphysique. Cela parle de solitude. On pense à Beckett, et à Ionesco pour la clownerie désespérée. On pense à Pascal aussi : ils sont embarqués, nous sommes embarqués. Et les comédiens sont

admirables.

Fermer
Logo France 2
On découvre Pierre Palmade comme on ne la jamais vu

   

Source
Logo Figaroscope
[Pierre Palmade] subjugue public et critique

Entretien avec Pierre Palmade autour d'un denirer verre...

Source
logo Atlantico
Tous sont vraiment excellents

Ils ne se contentent pas de jouer leurs personnages, ils les habitent entièrement.

Source
Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Home

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Les avis des spectateurs sur Home

Anonyme
Anonyme 1

Des acteurs extraordinaires dans une pièce bien mal écrite. Quel dommage. Je me suis ennuyée, tout simplement.

0 0
Dominique
Dominique - membre depuis 6  mois 5

Ayant vu la pièce à sa création,je n'ai pas été déçu par cette reprise.Le texte n'a pas vieilli! On rit et on s'interroge sur notre part d'ombre.Bravo à la mise en scène pertinente de G Desarthe.,et tous les interprétes:Carole Bouquet et Valèrie Karsenti si juste lorsqu'elles donnent la réplique à leurs partenaires masculins,Desarthe désopilant,et Pierre Palmade,qu'on découvre sous un nouveau jour,ainsi que Vincent Deniard,épatant.Tous peuvent prétendre à jouer du Becket!

0 0
guy
guy - membre depuis 10  mois 5

La pièce de David Storey n'a pas pris une ride. C'est une pièce forte qui renvoie le spectateur à lui-même. Qui est fou, qui ne l'est pas? Ne sommes nous pas l'un des cinq personnages de la pièce? On ressort de ce spectacle interrogatif mais ravi.
La mise en scène de Gérard Desarthe est très bonne.
Tous les comédiens Pierre Palmade, Gérard Desarthe, Carole Bouquet, Valérie Karsenti et Vincent Deniard sont excellents et vivent réellement leurs personnages.
Enfin Pierre Palmade et Carole Bouquet peuvent nous faire apprécier l'étendue de leur talent.
Gérard Desarthe et Valérie Karsenti confirment qu'ils sont des valeurs sûres du théâtre français.
Une découverte: Vincent Deniard ,épatant. Quelle présence!
Ils sont tour à tour inquiétants et inquiets.
Bravo!

0 0

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Home ont aussi consulté

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer