Spectacles

Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas très bien ! 

Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas très bien ! au Théâtre de la Contrescarpe

4 commentaire(s)

Votre avis
Théâtre de la Contrescarpe

Comédies et boulevard Contemporains Comédie Comédie dramatique Humour

De Régis VLACHOS

THÉÂTRE CONTEMPORAIN PHILOSOPHIQUE ET HUMORISTIQUE. Après les fabuleux succès aux Festivals Off d'Avignon 2017 et 2018, "Dieu est mort, Et moi non plus j'me sens pas très bien" est de retour au... Lire plus

THÉÂTRE CONTEMPORAIN PHILOSOPHIQUE ET HUMORISTIQUE. Après les fabuleux succès aux Festivals Off d'Avignon 2017 et 2018, "Dieu est mort, Et moi non plus j'me sens pas très bien" est de retour au Théâtre de la Contrescarpe ! Entre les Monty Python et Woody Allen, Nietzsche et Coluche, Voltaire et Devos, un spectacle engagé et poétique... rock'n'roll et jubilatoire ! C'est l'histoire réjouissante de la mort de Dieu par un petit garçon qui grandit et qui n'est pas content ; un souvenir féminin à la guitare électrique qui le hante, le perturbe. Alors c'est une genèse qui foire, des souvenirs d'enfance poétiques et décalés, des règlements de compte, un cours de philo qui dégénère, une séance chez le psy qui ne sert à rien...Et du rire, des prophètes, un aquarium... ! On croise Michel Sardou qui veut absolument y croire, Zorra et l’Arabie Saoudite, l’élection de Mitterrand avec une baguette magique, un poisson rouge moqueur, la première blague juive …! C’est une histoire attachante et folle, qui donne à penser, rire, pleurer, mais surtout envie de rire parce que c’est une jubilation épidermique indispensable après Charlie et le 13 novembre. Ce texte écrit en hommage à Charlie Hebdo a été primé au Concours Léopold Bellan en Avril 2015, au théâtre Tristan Bernard à Paris. D’abord en solo, le spectacle est recréé en duo en juin 2016. Il a été un des succès du Festival Off Avignon 2016. L’auteur a notamment écrit « Partisans », une tragi comédie sur la Résistance ; et « Little Boy » qu’il interprète avec Christophe Alévêque.

Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Franck GERVAIS

Infos et réservation :

Guichet :

Contrescarpe 5 rue Blainville 75005 Paris  

Tél. location

 : 01 42 01 81 88
 réserver

La presse parle de Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas très bien !

Infusion

Voir
Théâtre au vent

... et dans leur cour de récréation, l’arbre de vie jubile de plaisir !

Voir
Logo L'Express

... dans un esprit interactif inondé de l’humeur du festival off d’Avignon.

Voir
Logo Le Parisien

... déconne beaucoup dans un spectacle drôle et (im)pertinent, original et hautement réjouissant.

Logo Charlie Hebdo

Sauf que ça foire tout le temps. Pas de premier, de deuxième, de sixième jour… Émerge de tout ça un grand cri de colère, une éructation...

Logo L'Humanité

Les deux compères sont aux commandes d’un objet théâtral assez inclassable, parfois truculent.

Logo La revue du spectacle

L'on peut déguster, en famille, entre amis, ce spectacle qui donne à chacun le chemin de l'humour.

Logo Webthéa

La présence de l’auteur-acteur est forte, escortée par sa complice Charlotte Zotto.

Logo Pariscope

Nous avons toujours besoin de rire pour ne pas avoir à en pleurer ; cela Régis Vlachos l’a parfaitement réussi.

Logo Sortiraparis

C'est atypique et ça ne manque pas de courage ni de piquant !

Logo France cahtolique

Il est désopilant, d’un rire intelligent grâce à son esprit, son talent et son lyrisme.

logo United Sates of Paris

Dieu est mort. Et moi non plus j’me sens pas très bien ! en est une riposte lucide et éclairée.

Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas très bien !

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Les avis des spectateurs sur Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas très bien !

Anonyme
Anonyme 5

Intelligent et drôle ! Bravo !

0 0
Anonyme
Anonyme 5

On sourit beaucoup, on rit un peu et on réfléchit. Merci

0 0
Anonyme
Anonyme 5

Un très joli spectacle, drôle et intelligent. Allez-y !

0 0
Anonyme
Anonyme 5

« Votre représentation de votre pièce « Dieu est mort et moi je ne me sens pas très bien », m’ a vraiment touchée et fait rire. Vous brocardez avec brio tout les travers des religions tout en préservant avec votre partenaire ceux qui ont besoin de croire.
J’ai aimé votre mise en scène la scène du prof athée confronté au multiculturalisme des convictions religieuses de ses élèves et essayant de faire respecter la laïcité française : permettre à chacun de vivre ses convictions ou non conviction dans le respect de la différence de l’autre et donc de manière cachée, dans sa vie privée. En matière de religion, on baigne dans un relativisme ambiant, puisque tout ce vaut rien n’a de valeur ou chacun s’arcqueboute dans ses convictions essayant de convaincre que l’autre a tord et lui raison. Quelle éducation, qu’elle environnement fait que d’un bébé l’être humain peut devenir un abbé pierre , une sœur Emmanuelle , une petite thérèse de l’enfant jésus, un dalai lama, gandhi , Martin luther king, mandela,, ou un prêtre pédophile, un Hitler,un kamikaze, un psychopathe qui n’a aucune considération pour autrui ? y a-t-il les bons d’un coté et les monstres de l’autre ? Malheureusement le bon grain et l’ivraie est dans notre cœur et les rencontres font plus au moins poussé l’un ou l’autre. personne n'est à l'abri dans coup de folie poussant au meurtre et l'infanticide est légal dans bien des pays.Dans votre pièce « Mon père ne m’a pas aimé et je ne veux pas être père » c si fragile un bébé, si j’ai choisi d’être éducatrice de jeunes enfants, c’est bien pour que plus jamais on ne les traite comme des objets.J’ai aimé la manière familière dont vous apostrophé Dieu sous forme de pingouin. Il y a tant d’horreur fait en son Nom : du crucifiement de Jésus dont l’attitude révélait l’amour du Père pour chaque être humain et particulièrement les plus pécheurs et malades et non pas pour une seule caste de pur, de l’Inquisition au brûlage vif de Jeanne d’Arc, des guerres entre protestant et catholique et plus récemment des attentats terroristes fait au nom d’Allah. Il y a vraiment de quoi lever les poings au ciel et se battre pour devenir des artisans de paix. J'aimerais tant que notre belle devise française deviennent réalité: liberté, égalité, fraternité! et cela ne peut se faire que si l'on reconnait que la différence de l'autre est une richesse et non une menace! Votre conclusion je suis le fils de Dieu avec votre empreinte sur le linceul nous a fait entrer dans ce mystère que tout homme est une histoire sacrée, l’homme est à l’image de Dieu, corps cœur Esprit, créé libre et responsable de choisir entre la Vie et la Mort, entre le Bien et le Mal et non le jouet d’un destin où tout serait écrit d’avance. une chrétienne ayant 3 filles franco sénégalaise hors mariage.

0 0

Calendrier et tarifs - Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas très bien !

  • mars
  • Lu
  • Ma
  • Me
  • Je
  • Ve
  • Sa
  • Di
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26
  • 27
  • 28
  • 29
  • 30
  • 31 20:30
    • Promotion
    • Dernière minute
    • Plein tarif
    Tarifs
    • Plein 32 €
    • Réduit 20 € à partir de 2 places achetées
    • Etudiant 20 €
    • Jeune -26 ans 10 € tarif au guichet uniquement et dans la limite des places disponibles
    • Chômeur 20 €
    • tarif pour les abonnés

    À l’affiche dans ce théâtre

    Les autres pièces du même genre

  • Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas très bien !
  • Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

    En savoir plus

    Fermer