Spectacles

Comment j'ai dressé un escargot sur tes seins > en version française 

Théâtre de la Contrescarpe

Contemporains Seul en scène

De Matéi VISNIEC

Qu’en est-il aujourd’hui de l’attachement amoureux dans notre monde du zapping des cœurs et des corps ? Dans cette œuvre de Matéi Visniec, la femme use de ses charmes pour séduire, enflammer,... Lire plus

Qu’en est-il aujourd’hui de l’attachement amoureux dans notre monde du zapping des cœurs et des corps ?

Dans cette œuvre de Matéi Visniec, la femme use de ses charmes pour séduire, enflammer, galvaniser son amoureux. 
Mais aussi pour le fuir, lui revenir, le retenir, le quitter ou l’envahir. 


Et lui, démuni face à sa Muse, il est prêt à subir son propre équarrissage pour la conquérir et lui prouver son amour. 
Une valse des cœurs arythmique et organique qui se pare de poésie et d’imaginaire pour hisser en héros de cette fable poétique un escargot gourmand de peau féminine. 

Miguel-Ange Sarmiento prête sa voix et son corps au dompteur d’escargot devenu un aventurier de l’amour sous la direction inventive de Rémi Cotta.

Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Distribution :

Miguel-Ange SARMIENTO

Mise en scène :

Rémi COTTA

La presse parle de Comment j'ai dressé un escargot sur tes seins > en version française

Logo Toute la culture
C’est fin, sensible, délicat, bien interprété, un joli moment d’émotions partagées.

Un seul en scène poétique et hypersensible qui nous parle d’amour, en toute intimité.   Le public s’installe devant une scène nue, bercé par les sons de la nature, dans une ambiance méditative. On entend les grillons, les oiseaux, on a l’impression d’être en pleine... Lire plus

Un seul en scène poétique et hypersensible qui nous parle d’amour, en toute intimité.
 
Le public s’installe devant une scène nue, bercé par les sons de la nature, dans une ambiance méditative. On entend les grillons, les oiseaux, on a l’impression d’être en pleine campagne et nos sens sont conditionnés pour quitter une réalité urbaine au profit d’un enchantement imaginaire. Noir. Muni d’une petite lampe, le comédien (Miguel-Ange Sarmiento) fait son entrée par le fond de la salle, une casquette sur la tête et portant tout son attirail de camping sur le dos.
Il prend son temps, monte sur scène et installe son décor. Il déplie table et chaise, pose ses affaires de camping et s’assied face à nous, à la lueur blanche de sa lanterne.
Commence alors le récit onirique d’un cœur d’homme fragile éprouvé par des sentiments trop forts:
« Avec vous, Madame, je ne peux pas faire autrement. Vous avoir devant moi et garder en même temps mon cœur étouffé dans ma poitrine, ce n’est pas possible. C’est pour cela que je préfère le sortir et le mettre devant vous, au milieu de la table. Comme ça il n’y aura plus de secrets entre nous. »
 
C’est l’histoire écrite magnifiquement par Matei Visniec, poète et dramaturge franco-roumain, de ce petit coeur qui souffre, qui sort tout seul de chez lui, descend les escaliers, ouvre la porte de l’immeuble et va jusqu’à l’arrêt de bus au coin de la rue. 
Quand il explose dans son corps en mille morceaux suite à une rupture amoureuse, il faudra un an pour tout remettre en place.
Miguel-Ange Sarmiento a une diction nette, précise, parfaitement articulée, son regard est captivant. Il possède un charisme rare qui nous rappelle un peu le jeu de l’acteur Christoph Waltz et impose le respect du public. Les deux d’ailleurs sont polyglottes et Sarmiento nous confie en fin de spectacle que la pièce est aussi jouée en espagnol cette année et qu’elle le sera dans d’autres langues encore prochainement. 
Rémi Cotta propose ici une jolie mise en scène qui accentue le lyrisme du texte et souligne avec élégance les sentiments exacerbés du narrateur, dont il ne sortira pas indemne de la passion qu’il éprouve pour Madame.
C’est fin, sensible, délicat, bien interprété, un joli moment d’émotions partagées.

Fermer
Source
Imaginaire si particulier qui par moments frôle la magie.

Source
Très agréable, instructif, poétique, émouvant et sexy !

Voilà un spectacle, seul en scène, qui m’a scotché. Une fois de plus le théâtre de la contrescarpe propose un spectacle inventif et audacieux. La scénographie est d’une sobriété implacable mais le texte est si brillant et Miguel-Ange Sarmiento dégage une telle... Lire plus

Voilà un spectacle, seul en scène, qui m’a scotché. Une fois de plus le théâtre de la contrescarpe propose un spectacle inventif et audacieux.

La scénographie est d’une sobriété implacable mais le texte est si brillant et Miguel-Ange Sarmiento dégage une telle sensualité que je me suis senti sincèrement troublé.

On est dans un conte poétique absurde et pourtant si vrai. Les mots créent des images et les images des sensations.

Quand, en plus, Rémi Cotta, le metteur en scène trouve quelques idées de génie. Le tout en devient assez jouissif.

Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins ou comment parler d’amour en utilisant des routes dérobés et toujours poétiques.

J’ai souri beaucoup, ri parfois et j’ai même pu réviser un peu mon anatomie. Que demander de plus ?

Si vous avez envie de passer un moment très agréable, instructif, poétique, émouvant et sexy. Je vous ai trouvé le spectacle idéal.

Cette pièce va être jouée prochainement en espagnol. Je suis persuadé que cette langue va convenir merveilleusement à ce texte et je vois déjà ce spectacle se jouer dans un petit théâtre de Madrid

Fermer
Source
Beauté des mots, du texte, de l’histoire, c’est un tout qui rend cette pièce magique.

Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins, une ode à l’amour C’est au Théâtre de la Contrescarpe que nous avons pu apprécier cette pièce jouée par Miguel-Ange Sarmiento, un comédien à la sensibilité touchante. La beauté des mots, du... Lire plus

Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins, une ode à l’amour
C’est au Théâtre de la Contrescarpe que nous avons pu apprécier cette pièce jouée par Miguel-Ange Sarmiento, un comédien à la sensibilité touchante.
La beauté des mots, du texte, de l’histoire, c’est un tout qui rend cette pièce magique. Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins, c’est une invitation à entrer dans l’intimité d’un homme, en profondeur, et à (re)découvrir ce qu’est l’amour et la sensation d’un coeur brisé.
Des mots qui résonnent dans l’air
Les yeux brillants, l’air candide, Miguel-Ange Sarmiento raconte avec passion cette oeuvre écrite par Matéi Visniec. La femme qu’il évoque tient le rôle d’une muse qui le fait voyager à travers différentes émotions, de là à rendre fou son coeur et chaque organe qui composent son corps.
Les mots sont choisis avec une grande attention, et la voix de Miguel-Ange, ses pauses, nous laissent suspendus à ses lèvres. Il nous donne envie de rêver d’amour, mais aussi et surtout de le vivre, là maintenant, tout de suite.
Cette pièce est une image, celle d’un escargot qui a été dressé pour découvrir les courbes féminines de la muse. Avec poésie, Miguel-Ange Sarmiento raconte, parfois avec humour, le corps de la femme et le sentiment que cela lui provoque.
La mise en scène effectuée par Rémi Cotta renforce par ailleurs le sentiment de proximité que nous éprouvons avec le comédien. Dans le noir, nous nous laissons parfois porter par le son de la nature…
Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins est représentée en ce moment au Théâtre de la Constrescarpe, les samedis 9 et 23 novembre, 7 et 21 décembre, mais aussi le 4 janvier à 14h30. Elle est par ailleurs jouée, pour la première fois, en espagnol les 23 novembre et 21 décembre. La pièce partage ses créneaux avec L’exception dont nous vous avions parlé il y a quelques temps !
Comment j’ai dressé un escargot sur tes seins, à voir assurément.

Fermer
Source
Logo Froggy's Delight
Une incarnation sensible non dénuée d'humour candide.

Source
Un spectacle dont on sort avec le sourire aux lèvres...

Source
La Parisienne Life
Le comédien est aussi grandiose que l’œuvre présentée.

Source
Moi j'y crois !
Une ode aux sentiments amoureux !

Source
La maladie d'amour sublimée ! Le comédien cueille l’attention !

Source
Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Comment j'ai dressé un escargot sur tes seins > en version française

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Votre évaluation :

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

À l’affiche dans ce théâtre

Les autres pièces du même genre

Ceux qui ont consulté le spectacle Comment j'ai dressé un escargot sur tes seins > en version française ont aussi consulté

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer