Spectacles

Charles Gonzalès devient Camille Claudel 

retour à la liste
Théâtre de Poche-Montparnasse

Seul en scène

Le spectacle retrace le véritable itinéraire de Camille Claudel depuis le début de sa rencontre destructrice avec Rodin jusqu’à la fin de sa vie, enfermée dans une maison d’aliénés, pendant plus de trente ans. Sa liaison avec Rodin, ses combats... Lire plus
Le spectacle retrace le véritable itinéraire de Camille Claudel depuis le début de sa rencontre destructrice avec Rodin jusqu’à la fin de sa vie, enfermée dans une maison d’aliénés, pendant plus de trente ans. Sa liaison avec Rodin, ses combats pour s’affirmer en tant qu’artiste de son temps, ses rapports avec son frère Paul Claudel et le conflit permanent avec sa mère font de cette femme exceptionnelle, Camille Claudel, une artiste sacrifiée sur l’autel de l’injustice. L’histoire d’une descente aux enfers. Un théâtre de l’émotion. Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Charles GONZALES

Interprétation :

Charles GONZALES

Lumière :

Mohamed MAARATIE

Conception :

Charles GONZALES

Infos et réservation :

Guichet :

Poche-Montparnasse 75, boulevard du Montparnasse  75006   Paris

Tél. location

 : 01.45.44.50.21

Fax location

 : 01.42.84.12.91
 réserver
© Laurencine Lot
  • Charles Gonzalès devient Camille Claudel
  • Charles Gonzalès devient Camille Claudel
  • Charles Gonzalès devient Camille Claudel

La presse parle de Charles Gonzalès devient Camille Claudel

Logo La Théâtrothèque

Gonzalès nous touche et ne cesse de nous toucher , nourrissant son texte de lettres de Camille, jouées sur deux registres. Deux voix : la voix normale et celle, insidieuse,... Lire plus

Gonzalès nous touche et ne cesse de nous toucher, nourrissant son texte de lettres de Camille, jouées sur deux registres. Deux voix : la voix normale et celle, insidieuse, voix de tête, coupante et métallique, rappelant Antonin Artaud. Mais ce qui peut paraître tic de spectacle n’est en fait que la réalité, car cette petite voix, Henri, le fils de Paul, l’a entendue. (…) C’est en tous cas un grand moment de théâtre.

Pierre Bréant

Fermer
Logo-coup2theatre

Charles Gonzalès (auteur, metteur en scène, interprète) ne devient pas Camille Claudel, il EST Camille Claudel dans ce spectacle qu’il a écrit à partir de... Lire plus

Charles Gonzalès (auteur, metteur en scène, interprète) ne devient pas Camille Claudel, il EST Camille Claudel dans ce spectacle qu’il a écrit à partir de sa correspondance. La performance de l’interprétation est magistrale, fabuleuse, bouleversante, prodigieuse, fascinante, inoubliable, extraordinaire ! La folie de Camille Claudel le hante et le dégrade sous nos yeux avec un talent impressionnant, époustouflant, voire MA-GIS-TRAL. Telle une évidence, c’est le spectacle à surtout ne pas manquer.

Fermer

Nous donner l’illusion que Camille Claudel se tient devant nous, et sombre peu à peu dans la folie. C’est le double tour de force que réussit brillamment le... Lire plus

Nous donner l’illusion que Camille Claudel se tient devant nous, et sombre peu à peu dans la folie. C’est le double tour de force que réussit brillamment le comédien et metteur en scène Charles Gonzalès. Dans cette pièce sombre et magistrale, basée sur les lettres de la sculptrice, cet ancien du conservatoire de Paris incarne l’artiste avec force et pudeur, de sa rencontre avec Rodin à son incarcération dans un asile, en passant par sa relation avec son frère, l’écrivain Paul Claudel. Une magnifique performance, qui s’inscrit dans une trilogie, avec Sainte Thérèse d’Avila et la dramaturge Sarah Kane.                                                                                                                                                   Lanade

 

Fermer
logo Atlantico

Camille Claudel, plus vraie que jamais: on est scotché Jamais, peut-être, la personnalité de Camille Claudel n'a été évoquée avec autant... Lire plus

Camille Claudel, plus vraie que jamais: on est scotché

Jamais, peut-être, la personnalité de Camille Claudel n'a été évoquée avec autant d'empathie. Charles Gonzalès est bouleversant. (…) La performance de comédien de Charles Gonzalès est incroyable ! En effet, si au début, le spectateur peut être gêné par ses intonations masculines, par cet homme qui incarne une femme, très vite il parvient à nous faire oublier ces points de détail tant il habite et incarne Camille Claudel. On en arrive à oublier qu’elle est jouée par un homme et à ne plus voir que cette femme, cette artiste que l’internement brutal a peu à peu détruite.

Camille Dubernet

Fermer
Logo Le Figaro

On est immédiatement tout entier dans la pensée de Camille Claudel. Charles Gonzales est fascinant. Armelle Heliot

Logo Le Monde

Quel spectacle étrange, on en sort bouleversés avec le sentiment d’avoir été touché au plus profond. Michel Cournot

Logo Le Parisien

Une performance inoubliable ! André Lafargue

Logo Libération

Un solo de théâtre en forme de miracle, un cadeau bouleversant. Mathilde La Bardonnie

La presse en parle

Charles Gonzales et sa Camille Claudel ne cesseront de nous hanter pendant longtemps encore, ce spectacle présenté à Bruxelles hier soir est magique et plein de grâce.... Lire plus

Charles Gonzales et sa Camille Claudel ne cesseront de nous hanter pendant longtemps encore, ce spectacle présenté à Bruxelles hier soir est magique et plein de grâce. (…) L’incroyable pari réussi d’un comédien hors norme dans cette Trilogie de l’âme humaine. Extraordinaire ! A ne pas manquer. Jean Marie Wynants

Fermer
Logo Télérama

Le monologue achève de fasciner, lorsque l’on entend au plus intime la langue de Camille si proche de celle de Paul. Fabienne Pascaud

Logo Figaro Magazine

Des pièces sur Camille, il y en a eu et il y en aura encore, mais un spectacle comme celui de Gonzalès on n’est pas près d’en revoir. On assiste à cette... Lire plus

Des pièces sur Camille, il y en a eu et il y en aura encore, mais un spectacle comme celui de Gonzalès on n’est pas près d’en revoir. On assiste à cette lente dégradation de l’être de Camille, mais de l’intérieur, comme si on était dans son âme. C’est très impressionnant. Jean-Luc Jeener

Fermer
Logo L'Express

Ce que fait Charles Gonzalès est hallucinant. Camille Claudel renait en Onnagata. Laurence Liban

Logo lOBS

Ce superbe spectacle a un grand pouvoir d’émotion. La transformation de Charles Gonzalès est magnifique, digne de la grande tradition du théâtre japonais »...

Le masque et la plume

Charles Gonzalès nous attire dans l’intimité de Camille Claudel, il dit ces textes d’une voix marquée par la brûlure et cela devient un chant impressionnant... Lire plus

Charles Gonzalès nous attire dans l’intimité de Camille Claudel, il dit ces textes d’une voix marquée par la brûlure et cela devient un chant impressionnant de maîtrise et d’abandon. Gilles Costaz

Fermer
France Culture

Un spectacle magnifique. Un très grand acteur. Bruno Tackels

Logo Journal du Dimanche

Par la force de cette interprétation, le cri de Camille nous parvient, bouleversant. Annie Chenieux

Logo Le Monde Blogs

A travers sa mise en voix, les mots de Camille deviennent tissus de chair, tissus d’organes où l’outrance côtoie le désespoir et hélas la lucidité... Lire plus

A travers sa mise en voix, les mots de Camille deviennent tissus de chair, tissus d’organes où l’outrance côtoie le désespoir et hélas la lucidité puisque Camille CLAUDEL était totalement consciente de l’horreur de sa situation, celle d’être enterrée vivante. (…) Voilà Camille CLAUDEL qui sort de nos propres gonds, de nos propres corps et sa voix qui ne piétine pas, qui arpente nos murs, nos barrières, nos peurs, gronde, gronde comme un courant d’air salvateur extraordinaire. Inspiré par l’art de l’onnagata, pratiqué par les artistes japonais interprétant des rôles de femmes, Charles GONZALES rend hommage de la façon la plus originale, la plus intense à sa petite soeur, ainsi la nomme-t-il, Camille CLAUDEL !

Fermer
Logo Publikart

Un comédien qui interprète une femme, c’est de prime abord ambitieux mais finalement captivant. Charles Gonzalez mélange les intonations pour un vrai numéro de... Lire plus

Un comédien qui interprète une femme, c’est de prime abord ambitieux mais finalement captivant. Charles Gonzalez mélange les intonations pour un vrai numéro de théâtre, suivant les mots d’une correspondance abondante où Camille Claudel implore et menace tour à tour, esprit tourmenté victime de l’étroitesse de la médecine de son temps. (…) La salle est subjuguée par ce formidable numéro d’acteur qui fait revivre une artiste au seul grief d’avoir voulu soustraire l’auguste Rodin à son chemin tout tracé vers la célébrité. Tous les lundis, Charles Gonzalez se mue en victime de la société dans un spectacle qui ne laisse aucun répit sur la scène du Théâtre de Poche Montparnasse. Le rythme trépidant de sa voix hypnotise l’audience pour une plongée abyssale dans l’esprit d’une artiste passée depuis à la postérité et justement réhabilitée.
Stanislas Claude

Fermer
Logo Froggy's Delight

Le corps transformé, dans cette asexualité de ceux qui ne sont rejetés dans l'oubli, les modulations de la voix qui se coule dans les suppliques comme dans les... Lire plus

Le corps transformé, dans cette asexualité de ceux qui ne sont rejetés dans l'oubli, les modulations de la voix qui se coule dans les suppliques comme dans les vitupérations délirantes, l'interprétation de Charles Gonzalès ressort à l'incarnation. Une incarnation subtile et bouleversante de la souffrance existentielle et psychique d'une femme dont les écrits, de lumières en ténèbres, délivrent un chant désespéré. Il donne son corps, sa voix, son talent théâtral, son être entier à la disposition de cette métempsychose temporaire. Qu'ajouter de plus qui ne relèverait de la dithyrambe? La prestation est donc tout simplement exceptionnelle.
M.M

Fermer
picto De la cour au jardin

Gonzales va être impressionnant. Il va être devant nous celle qu'il décrit lui-même comme une « artiste sacrifiée sur l'autel de l'injustice ». Il va... Lire plus

Gonzales va être impressionnant. Il va être devant nous celle qu'il décrit lui-même comme une « artiste sacrifiée sur l'autel de l'injustice ». Il va lui-même endosser les robes de l'artiste Camille Claudel. Ce qui se déroule sur la scène va alors relever, bien au-delà de la simple dimension « un homme qui joue une femme », d'un très grand moment d'interprétation. (…) Le jeu du corps également est impressionnant. Il y a là une force, une énergie qui contrastent souvent avec une douceur, une intériorisation voire une introspection. J'ai reçu tout ceci en étant subjugué, en oubliant même le processus dramaturgique. (…) C'est là un spectacle d'une troublante beauté.
Yves Poey

Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Charles Gonzalès devient Camille Claudel

Votre évaluation :
Email :

Laisser un commentaire concernant Charles Gonzalès devient Camille Claudel

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Vos données ne seront JAMAIS cédées aux tiers, elles seront utilisées exclusivement dans le cadre de la communication entre vous et les Théâtres Parisiens Associés.

00 avis

Calendrier et tarifs - Charles Gonzalès devient Camille Claudel

  • février
  • Lu
  • Ma
  • Me
  • Je
  • Ve
  • Sa
  • Di
  •  
  •  
  •  
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
  • 11
  • 12
  • 13
  • 14
  • 15
  • 16
  • 17
  • 18
  • 19
  • 20
  • 21
  • 22
  • 23
  • 24
  • 25
  • 26 19:00
  • 27
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
    • Promotion
    • Dernière minute
    • Plein tarif
    Tarifs
    • Plein 26
    • Réduit 19
    • Jeune -26 ans 10

    À l’affiche dans ce théâtre

    Ceux qui ont consulté le spectacle Charles Gonzalès devient Camille Claudel ont aussi consulté

  • Charles Gonzalès devient Camille Claudel
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer