Spectacles

Au but 

retour à la liste
Théâtre de Poche-Montparnasse

Contemporains Comédie dramatique Drame

De Thomas BERNHARD

Une mère et sa fille ont assisté à la première de Sauve qui peut. La fille a applaudi avec grand enthousiasme. La mère n’a pas applaudi, pas tout de suite : « Jeter leur propre saleté à la tête de gens qui ne comprennent rien et applaudissent à... Lire plus
Une mère et sa fille ont assisté à la première de Sauve qui peut. La fille a applaudi avec grand enthousiasme. La mère n’a pas applaudi, pas tout de suite : « Jeter leur propre saleté à la tête de gens qui ne comprennent rien et applaudissent à mort ». Pourtant, la mère a invité l’auteur à venir séjourner avec elles au bord de la mer. Le lendemain, elles l’attendent en finissant de préparer les bagages pour leur départ. Une nouvelle pièce commence : Au but, dans laquelle Thomas Bernhard exerce sa verve grinçante pour brosser une comédie hautement autobiographique. Fermer

Première

 : 

Dernière

 : 

Mise en scène :

Christophe PERTON

Texte français :

Claude PORCELL

Lumière :

Anne VAGLIO

Costumes :

Samuel THEIS

La presse parle de Au but

« Beaucoup de finesse et d’intelligence dans la mise en scène de Christophe Perton qui signe avec Barbara Creutz, un travail de scénographie extrêmement... Lire plus

« Beaucoup de finesse et d’intelligence dans la mise en scène de Christophe Perton qui signe avec Barbara Creutz, un travail de scénographie extrêmement précis, et restitue toutes les dimensions de Thomas Bernhard : l’extrême perversité, la cruauté, mais aussi une forme d’ingénuité, de candeur, de douceur dans cette monstruosité. Tous les niveaux de lecture sont là. On est happé par chaque instant du texte. C’est une soirée prodigieuse, il faut absolument y aller. »          Arnaud Laporte   « Dominique Valadié est extraordinaire parce qu’elle a tout, le rythme et la folie. Elle est tout simplement époustouflante, formidablement drôle, formidablement inquiétante, et d’une très grande précision. On est complètement emporté, et par son personnage, et par la justesse avec laquelle elle joue ce personnage. »  René Solis   « Dominique Valadié a une façon de jouer avec le texte et la pensée de l’auteur qui est formidable. On rit très souvent, et ce personnage féminin qui est à la fois Thomas Bernhard et un anti-Thomas Bernhard est fascinant. » Philippe Chevilley   « C’est une pièce d’une cruauté absolue, d’une intelligence redoutable et d’une lucidité effrayante. C’est magnifique, on est totalement emporté par le propos. Dominique Valadié est exceptionnelle, grandiose. J’ai été séduite par le décor, ce rideau blanc qui s’ouvre et vole au gré du vent, ouvrant une profondeur de champ et nous permettant de nous évader et d’imaginer ce paysage. » Marie-José Sirach Fermer

La comédienne irradie dans l’une des pièces les plus rarement jouées de l’auteur autrichien. (…) Thomas Bernhard fait jouer toute la puissance du... Lire plus

La comédienne irradie dans l’une des pièces les plus rarement jouées de l’auteur autrichien. (…) Thomas Bernhard fait jouer toute la puissance du théâtre, et Dominique Valadié lui emboîte le pas avec sa gourmandise et sa rigueur de grande actrice. Elle joue de toute la gamme offerte par le dramaturge, interprétant le texte comme une partition musicale. Fabienne Darge Fermer

« Une vitalité corrosive », dit le metteur en scène Christophe Perton en parlant de la pièce de Thomas Bernhard qu'il met en scène. (…) Dominique... Lire plus

« Une vitalité corrosive », dit le metteur en scène Christophe Perton en parlant de la pièce de Thomas Bernhard qu'il met en scène. (…) Dominique Valadié incarne d'une manière hallucinante toutes les nuances perpétuellement changeantes du «personnage» (…) c'est une comédienne absolue, unique, d'une finesse, d'une profondeur vertigineuse. (…) Christophe Perton dirige ses interprètes avec une grande rigueur. (…) Le très grand art d'une comédienne exceptionnelle, au service d'un texte écrit par un écrivain musicien. Armelle Héliot Fermer

Dominique Valadié hausse son jeu encore d'un cran pour instiller deux heures durant le poison insidieux de Bernhard - jouant sur tous les tons et tous les mots, inventant un flux... Lire plus

Dominique Valadié hausse son jeu encore d'un cran pour instiller deux heures durant le poison insidieux de Bernhard - jouant sur tous les tons et tous les mots, inventant un flux inédit en cassant les phrases, modulant le tempo au fil de ses émotions : colère, rire diabolique, résignation. Sublime Valadié, forcément... Philippe Chevilley   Fermer

Au but est une pièce d'une cruauté absolue, d'une intelligence redoutable, d'une lucidité effrayante. (…) Dominique Valadié est magistrale. Dans cet... Lire plus

Au but est une pièce d'une cruauté absolue, d'une intelligence redoutable, d'une lucidité effrayante. (…) Dominique Valadié est magistrale. Dans cet intérieur Art déco minimaliste mais optimisé avec éclat (très belles lumières d'Anne Vaglio), elle survole cette partition de la cruauté avec une souplesse et une intelligence de la nuance à couper le souffle. Léna Bréban, dans le rôle de la fille mutique, affirme une vraie présence, ce qui n'a rien d'évident. (…) Christophe Perton signe la mise en scène, remarquable. Marie-José Sirach   Fermer

La mise en scène simple et sobre de Christophe Perton dans un décor 1930 (…) met en lumière ces démons qui nous sauvent et qu'il dirige superbement. Face à... Lire plus

La mise en scène simple et sobre de Christophe Perton dans un décor 1930 (…) met en lumière ces démons qui nous sauvent et qu'il dirige superbement. Face à Dominique Valadié, Léna Bréban, la fille taiseuse et soumise, est plus ambiguë qu'on pourrait le croire. Fabienne Pascaud Fermer

Dominique Valadié, comédienne au sommet de son art, (dé)livre une prestation magistrale et donc, ravira les inconditionnels de Thomas Bernhard.  

Durant une heure trente, Dominique Valadié, qui incarne cette mère, est purement et simplement phénoménale ! (…) Elle est épatante. (…) La mise... Lire plus

Durant une heure trente, Dominique Valadié, qui incarne cette mère, est purement et simplement phénoménale ! (…) Elle est épatante. (…) La mise de Christophe Perton, magnifiée par une somptueuse scénographie, est très réussie. Les personnages, et notamment la mère, sont dirigées avec une grande justesse et une grande précision. (…) Voici donc une vraie réussite.
Ce théâtre-miroir, servi par des comédiens de grand talent nous force à nous interroger et nous remettre en question, et non seulement à « subir » ce qui se déroule devant nos yeux. Yves Poey Fermer

Dominique Valadié trouve un rôle à sa mesure, manipulatrice et castratrice, elle donne tout. Léna Bréban a une présence indéniable, Yannick Morzelle... Lire plus

Dominique Valadié trouve un rôle à sa mesure, manipulatrice et castratrice, elle donne tout. Léna Bréban a une présence indéniable, Yannick Morzelle apporte le piquant qu’il faut. Anne Delaleu Fermer

Il aura fallu l’intelligence du jeu de Dominique Valadié et son talent pour nous accompagner dans cette périlleuse traversée. La comédienne colle au souffle de... Lire plus

Il aura fallu l’intelligence du jeu de Dominique Valadié et son talent pour nous accompagner dans cette périlleuse traversée. La comédienne colle au souffle de Bernhard et de son texte et y invente un supplément lorsqu’au milieu de la brutalité elle parvient à délivrer dans une fulgurance une bouleversante et saisissante humanité. On frissonne. Lena Breban confirme encore son immense talent; elle ne joue pas la fille, elle l’est.On ne manquera pas l’occasion qui nous est offerte de voir Dominique Valadié au travail, en vrai car si proche de nous dans cette petite salle du Poche. David Rofé-Sarfati Fermer

À rôle-monstre, comédienne-monstre. Deux heures durant, [Dominique Valadié] soliloque avec majesté, déesse trônant sur son Olympe... Lire plus

À rôle-monstre, comédienne-monstre. Deux heures durant, [Dominique Valadié] soliloque avec majesté, déesse trônant sur son Olympe désabusé. (…) Mutique, la jeune femme [Léna Bréban] exprime une palette d’émotions colorées rien qu’avec son visage. Habile idée de Christophe Perton d’avoir joué sur l’opposition immobilité hiératique de la mère/agitation permanente de la fille. Malgré cette relation compliquée, les deux actrices savent communiquer une forme d’amour qui repose sur un non-dit. Fermer

Dominique Valadié a un port de reine, le regard perçant, une chevelure de lionne définitivement indomptable et une classe inouïe. (…) Dans « Au... Lire plus

Dominique Valadié a un port de reine, le regard perçant, une chevelure de lionne définitivement indomptable et une classe inouïe. (…) Dans « Au but », la comédienne s’empare du texte de Thomas Bernhard avec une facilité déconcertante, elle compose sur un rythme musical les ruminations contradictoires et perverses d’une mère terrible. (…) Pour maîtriser le tragique, Christophe Perton réalise une mise en scène intelligente marquée par les contours élégants et griffés d’un pur style Art Déco dans des décors dessinés aussi par Barbara Creutz. (…) Dès cette entrée de saison le Théâtre de Poche-Montparnasse met la barre très très très haute... Laurence Caron   Fermer

Au Théâtre de Poche-Montparnasse, dans une des plus petites salles de Paris, se donne un des plus remarquables spectacles de la rentrée : Au Butde Thomas Bernhard, mis en... Lire plus

Au Théâtre de Poche-Montparnasse, dans une des plus petites salles de Paris, se donne un des plus remarquables spectacles de la rentrée : Au Butde Thomas Bernhard, mis en scène par Christophe Perton, principalement interprété par Dominique Valadié, qui y accomplit une magnifique performance. (…) au Théâtre de Poche, la proximité du public avec le plateau permet d’admirer pleinement l’interprétation de la protagoniste, Dominique Valadié, qui semble s’adresser aux spectateurs, à sa fille, à elle-même. (…) Christophe Perton crée un spectacle rare ; en même temps, il permet à certains de découvrir un texte peu joué, pourtant très représentatif de la dramaturgie, de l’écriture, de la vision du monde de son auteur. Monique Le Roux   Fermer

Christophe Perton met en scène Au but, la pièce de Thomas Bernhard. Du grand art, avec une prodigieuse Dominique Valadié. (…) Ce que réalise Dominique... Lire plus

Christophe Perton met en scène Au but, la pièce de Thomas Bernhard. Du grand art, avec une prodigieuse Dominique Valadié. (…) Ce que réalise Dominique Valadié est simplement prodigieux. Elle illumine de son talent le personnage de la mère. (…) Dominique Valadié est d’autant mieux mise en lumière que face à elle, dans un rôle presque muet, Léna Breban accomplit une performance de tout premier ordre. D’une présence physique d’une force étonnante. (…) Du grand art toujours au service d’un grand auteur orchestré, ici, par le metteur en scène Christophe Perton. Jean-Pierre Han     Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

Laissez un avis sur Au but

Votre évaluation :
Email :

Laisser un commentaire concernant Au but

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Vos données ne seront JAMAIS cédées aux tiers, elles seront utilisées exclusivement dans le cadre de la communication entre vous et les Théâtres Parisiens Associés.

00 avis

Calendrier et tarifs

Ce spectacle n'est plus à l’affiche

abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, programmation, bandes annonces, offres… Bénéficiez d’avantages exclusifs réservés à la communauté des Théâtres Parisiens Associés.

 

Partenaires

  • A NOUS PARIS
  • Les Inrockuptibles
  • ADAMI

À l’affiche dans ce théâtre

Ceux qui ont consulté le spectacle Au but ont aussi consulté

  • Au but
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer