Actualités

UN WEEK-END TRANQUILLE à la Grande Comédie

Spectacle

Un week-end tranquille est la nouvelle comédie signée par le roi du boulevard Alil Vardar. Jouée au Théâtre de la Grande Comédie, la pièce met en scène un homme déchiré entre sa femme et sa maîtresse. Les rebondissements s’enchaînent à un rythme effréné. Des choix vont s’imposer pour ces personnages plongés dans les abysses de l’infidélité !

Jules 45 ans est marié à Caroline, 26 ans, ils vivent un bel amour. Mais Jules est insatisfait, il ne comprend pas cette génération qui passe le plus clair de son temps le nez collé à son téléphone mobile et qui a si peu d’imagination au lit.

 

Du coup Jules prend une maîtresse, elle s'appelle Geneviève et elle a 57 ans ! C’est une déesse expérimentée. Il est si attaché à elle qu’il est prêt à imiter l’orang-outan et même le crabe pour son bon plaisir. C’est un homme soumis.

Jules s’arrange pour passer tout un week-end avec sa maîtresse, mais sa femme revient plus tôt que prévu et le surprend avec Geneviève habillée en infirmière et tenant un fouet à la main. Jules va devoir faire jouer tous ses talents d’orateur pour trouver une explication rationnelle et surtout il va devoir compter sur son ouvrier portugais pour le couvrir. Bloqué entre sa femme et sa maîtresse Jules va vivre un week-end explosif.

Après “Le Clan des divorcées”, “Comment garder son mec ?”, “Familles Recomposées” et “Abracadabrunch”, Alil Vardar récidive avec une nouvelle comédie déjantée. Comédien et metteur en scène de la pièce, il continue à surprendre le public et ça fonctionne très bien !

La mise en scène est efficace, il n’y a aucun répit, les gags s’enchaînent et les fous rires aussi. Sur scène comme dans la salle, l’amusement est total. Les comédiens testent des répliques pour le plus grand bonheur du public. Sans vulgarité et avec de nombreux jeux de mots bien tournés, la pièce fait évoluer des personnages qui sont tous plongés dans des situations de plus en plus incongrues. La prestation de Jérôme Lenôtre en ouvrier portugais est hilarante, notamment quand il doit danser avec des talons hauts !

 

Un week-end tranquille agit comme un véritable antidépresseur comme le souligne ce commentateur : Nous avons ri, ri, ri : de tels moments de détente devraient être prescrits par tous les médecins en ces temps de stress, et pression à tous niveaux, voire remboursés par la sécurité sociale... les bienfaits restent plusieurs jours”.

 

Pour la fin de l’année ou pour commencer la nouvelle sur une bonne “tranche” de rire, cette pièce ravira les passionnés de boulevard !

 

Distribution :  Alil VARDAR en alternance avec David BANCEL, Alexandra VANDERNOOT, Coralie PREVOT, Jérome LENÔTRE

Mise en scène :  Alil VARDAR

 

 

 

Avis des spectateurs

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Anonyme
Anonyme

Le meilleur moyen de se changer les idées et de passer une excellente soirée. Comme toutes les pièces d'Alil Vardar, vous n'êtes jamais déçu. Merci Alil

0 0

Dernières actualités

  • Actualités
  • UN WEEK-END TRANQUILLE à la Grande Comédie
  • Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

    En savoir plus

    Fermer