Actualités

PROBABLEMENT LES BAHAMAS à l’Artistic Théâtre

retour à la liste
Spectacle

L’Artistic Théâtre a pour vocation de présenter une programmation originale axée sur la relecture de grands textes classiques peu connus ou la création d’auteurs contemporains. Pour la saison 2017-2018 Anne-Marie Lazarini, qui codirige ce théâtre avec Dominique Bourde, a choisi de s’intéresser au théâtre anglais. C’est ainsi que nous avons eu la chance de découvrir une brillante adaptation de « Probablement les Bahamas » du dramaturge britannique Martin Crimp.

« Toutes les pièces de Martin Crimp analysent un dysfonctionnement de la société : la satire, si elle n'est pas au premier plan, n'est jamais très loin. (...) » Elisabeth Angel-Perez extrait de l’Encyclopédie Universalis.

 

Nous découvrons dans un premier temps un couple de retraités anglais qui occupent un pavillon cossu dans une banlieue tranquille. Milly et Franck sont en grande conversation avec un invité. Ou plus exactement ils font la conversation à leur invité qui, dos au public, ne décroche pas un mot.

 

Plus loin, dans sa chambre, une jeune fille au pair hollandaise semble tuer le temps comme elle peut.

Au fur et à mesure de la discussion Milly et Franck en dévoilent un peu plus sur leurs personnalités.

 

Milly monopolise quasiment la conversation, en revenant sans cesse sur des anecdotes qui ne semblent intéresser qu’elle mais sur lesquelles elle fait preuve d’une sens extrême du détail et exige la validation constante de son mari « n’est-ce pas Franck ? » demandera-t-elle à tout bout de champ.

Franck semble quant à lui résolu à accepter le bavardage de sa femme ; même quand ses propos deviennent franchement déviants et à caractère raciste il ne réagit pas.

 

Martin Crimp propose une écriture très cyclique. Les thèmes et les tics de langage tournent en boucle. Une sorte de piège dans lequel le spectateur est pris et dont il ne sort que brièvement mais de façon lumineuse lorsque se lance le monologue de la jeune fille au pair.

Nous sommes dans cette pièce à la recherche de la vérité et tentons de démêler les propos de chaque personnage. La force de ce texte est d’installer une tension diffuse, un danger que l’on pressent mais dont on ne connait pas exactement la source.

 

Au fur et à mesure des échanges, le regard du spectateur erre dans le pavillon, présenté en entier dans une magnifique scénographie.

 

« La mise en scène que propose Anne-Marie Lazarini à l’Artistic Athévains traduit avec intelligence l’imposture des apparences et des convenances. » Par Thomas NgoHong-Roche du bog Hier au Théâtre.

 

Avec ses propos gênants, son atmosphère lourde et ses histoires scabreuses, le salon de Milly et Franck est un drôle d’endroit où être reçu le dimanche à l’heure du « tea time ». Entre malaise et curiosité, oserez-vous tenter l’expérience ?

 

« Un texte dérangeant du théâtre de Martin Crimp. Un spectacle inattendu et savoureux, finement joué. » Frédéric Perez, du blog Spectatif.

 

Mise en scène :

Anne-Marie LAZARINI

 

Distribution :

Jacques BONDOUX, Heidi-Eva CLAVIER, Catherine SALVIAT

 

Mise en scène (assistant) :

Cyril GIVORT

 

Scénographie :

François CABANAT

 

Costumes :

Dominique BOURDE

Avis des spectateurs

Email

Laisser un commentaire

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Dernières actualités

  • PROBABLEMENT LES BAHAMAS à l’Artistic Théâtre
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer