Actualités

OH MY GOD ! de Robert Askins

retour à la liste
Spectacle

RAYMOND (la marionnette) : Tu n’as donc pas peur du diable ?

 

LE PRÊTRE : Tu n’es qu’une vieille chaussette qui pue !

« Oh myGod ! » actuellement au Théâtre Tristan Bernard est l’adaptation d’une pièce américaine jouée off-Broadway plusieurs fois nommées aux Tony et aux Laurence Olivier Awards.

 

Sacha Danino et Sébastien Azzopardi, qui ont créé récemment "Dernier coup de ciseaux" (Molière de la Meilleure Comédie 2014), "Coups de théâtre(s)" et "La Dame blanche" (3 nominations Molières 2016) ou encore "Le Tour du Monde en 80 jours" sont à l’origine de cette adaptation décapante dont l’accroche « Vous allez adorer être choqués » annonce la couleur dès le début : ça va décoiffer !

 

 

Nous sommes dans une petite paroisse de Vendée. Catherine, une paroissienne dévouée récemment devenue veuve, anime un groupe d’ados qui préparent un spectacle de marionnettes sur le thème de l’évangile.

Son fils Théo, un ado perturbé sous le choc de la disparition de son père, fait partie du groupe et semble très doué pour donner vie à sa marionnette qu’il a prénommé Raymond. A côté de lui Matthias l’ado rebelle traine la pâte et fait du charme à Catherine tandis que Jessica l’ado timide en pince pour Théo.

Le père Alexandre attend avec impatience de voir le résultat de ce spectacle de marionnettes, qui doit être joué devant l’évêque. Tout aurait pu bien se passer si Raymond n’avait pas subitement été possédé par le diable. Doté du don de connaître les secrets des autres, la terrible marionnette va mettre la paroisse à sac, au sens propre comme au figuré. Les secrets les plus honteux de nos bons paroissiens vont être révélés !

 

Langage fleuri et scènes scabreuses sont au programme mais ceci dans une atmosphère aussi joyeuse que déjantée : c’est trash et on en redemande !

Le rythme de la pièce et le talent incontestable des acteurs entraînent les spectateurs dans des scènes de plus en plus délirantes qui ne manquent pas de susciter des rires tout au long de la pièce et de vigoureux applaudissements à chaque changement de décor.

 

On s’amuse beaucoup dans cette pièce délicieusement transgressive et cela fait un bien fou !

 

Derrière l’humour se cache également des messages plus sérieux sur le passage à l’âge adulte et sur les faiblesses intimes de chaque personne.

"Le spectacle est énergique, physique et ne laisse pas beaucoup de répit aux spectateurs emportés dans cette folie généralisée" - Regard en coulisse.

 

Mention spéciale pour Thomas Ronzeau (le jeune Théo) qui déploie une énergie et une dextérité impressionnantes dans l’animation de sa marionnette Raymond. Alexandre Jérôme que nous avions pu applaudir dans « La Poupée Sanglante » campe également un irrésistible ado rebelle, qui a mis son plus beau jogging pour séduire la dame de l’aumônerie, la seule lumière dans vie.

 

« Oh my god ! » qui a déjà ses adeptes hilares d’un bout à l’autre de la pièce, va certainement devenir très rapidement culte." - Carré Or TV.

 

Si vous avez envie de vous amuser, rendez-vous au Théâtre Tristan Bernard mais rappelez-vous : la pièce est interdite aux moins de 12 ans et « aux cul-bénis » !

 

Distribution : Tadrina HOCKING, Alexandre JERÔME, Patrice LATRONCHE, Thomas RONZEAU, Marie-Camille SOYER

 Mise en scène : Sébastien AZZOPARDI, Emmanuelle TACHOIRES

 Création marionnettes : Pauline GALLOT

 Marionnettiste : Sami ADJALI

 Décor : Juliette AZZOPARDI

 Lumière : Philippe LACOMBE

 Accessoiriste : Capucine GROU-RADENEZ

 Costumes : Pauline YAOUA-ZURINI

 Musique : Romain TROUILLET

Avis des spectateurs

Email

Laisser un commentaire

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Dernières actualités

abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, programmation, bandes annonces, offres… Bénéficiez d’avantages exclusifs réservés à la communauté des Théâtres Parisiens Associés.

 
  • OH MY GOD ! de Robert Askins
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer