Actualités

Le Muguet de Noël au Théâtre Montparnasse

Spectacle

PIERRE : Oui, je l’aime et oui, ce serait super qu’on soit réunis. Mais pas « là-bas » … Au Groenland. Tu as une idée de ce que ça représente le Groenland moralement et physiquement ? En Août, il fait entre 5 et 9 degrés. Et quand je dis 9 degrés, c’est en plein cagnard à midi. En ce moment on est plutôt sur du moins 9. Tu me vois, moi, par moins 9 ? Moi qui attrape une angine quand j’ouvre le frigo ?  
      

FRANÇOIS : Bien couvert, pour le plaisir d’être en famille et te souvenir à quoi ressemble ta femme…

PIERRE : Oui, mais pour ça, encore faudrait-il que je puisse la voir, ma femme. Au Groenland, en hiver, il fait nuit tout le temps. »

A n’en pas douter Pierre et François sont les meilleurs amis du monde ! Surtout quand le premier cherche un nouvel emploi tandis que le second bataille pour une promotion à son travail. Cela va sans dire : grâce à leur sacrosainte entraide, les choses ne vont pas tarder à s’arranger pour tous les deux. Pour le moment il y a juste le nouveau fiancé de Marion, la fille adorée de François, à accueillir autour d’un apéro-choucroute dinatoire. Mais le fiancé qui sonne à la porte réserve quelques surprises…

Après le triomphe de Deux Mensonges et une vérité et une nomination aux Molières, les auteurs Sébastien Blanc et Nicolas Poiret ont concocté un nouveau terrain de jeu idéal pour Lionnel Astier et Frédéric Bouraly. Les deux acteurs sont heureux de se retrouver à nouveau sur les planches du Théâtre Montparnasse en compagnie cette fois-ci de la pétillante Alexie Ribes et de son « incroyable fiancé » incarné avec beaucoup de drôlerie par Jean-Luc Porraz.

Le duo Astier-Bouraly (qui n’est pas sans nous faire penser à celui de Bourvil- De Funès) fait une fois de plus des étincelles. Il faut dire que le cabotinage des comédiens participe bien sûr aux nombreux fous rires de la salle mais il reste avant tout au service d’un texte au comique millimétré.

Car le rire va crescendo, bien entendu, en même temps que les rebondissements se succèdent. Jean-Luc Moreau qui avait également mis en scène Deux Mensonges et une vérité nous régale à nouveau avec sa mise en scène au cordeau, permettant à ses comédiens de s’ébrouer en toute impunité. Mais avec la relation filiale entre Marion et François, c’est également une note plus émotionnelle que l’on peut relever dans ce boulevard revisité.

Les décors ont été confiés à Catherine Bluwal qui a traduit la chaleur et la gaieté de l’intrigue, également propice aux surprises.

Les premiers spectateurs du site TPA ne boudent pas leur plaisir : « Un moment de pur bonheur nous avons ri aux éclats, des acteurs superbes et justes, un décor sublime, pas de temps mort et une fin des plus inattendue tout cela dans une salle mythique. »

Les blogueurs ne sont pas en reste : « Cette pièce, un pur divertissement, est très réussie. » (Fou de Théâtre)

 

« Deux intrigues savoureuses et inattendues, servies par une écriture vive et brillante s’entremêlent pour leur plus grand malheur et notre plus grand plaisir ! » (Au Théâtre Ce Soir)

 

Dans la chaleureuse salle du Théâtre Montparnasse, « Le Muguet de Noël » est une comédie sur la famille qui s’annonce comme l’un des grands succès de cette nouvelle saison.

Avis des spectateurs

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Dernières actualités

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer