Actualités

Hard au Théâtre de la Renaissance

retour à la liste
Spectacle

« SOPHIE : Nous allons enrichir l’activité de SOPHIX en développant de la fiction de qualité !

LA BELLE-MERE : Mais le commerce du cul, c’est du fast-food, c’est pas Fauchon ! »

Librement inspirée de la série TV de Cathy Verney, Hard a été adaptée sur les planches par Bruno Gaccio, humoriste, producteur et auteur célèbre de l’écurie Canal Plus : « Pari osé. Et gagné. Bruno Gaccio signe une adaptation désopilante de « Hard », la série de Canal + que met en scène avec fraîcheur Nicolas Briançon », commente Le Parisien.

 

Suite au décès de son mari, Sophie, une jeune veuve « bourgeoise-tradi-catho », se retrouve à la tête d’une boite de production… de films pornographiques ! Une vraie catastrophe pour Sophie qui ne connaît rien à cet univers. Et pour corser le tout, elle tombe follement amoureuse de la star du X Roy Lapoutre, la « valeur sûre » du catalogue.

Pour Sophie, cela devient de plus en plus difficile de vendre l’entreprise de son mari, quand elle s’attache chaque jour un peu plus à ses étranges salariés.

 

La mise en scène endiablée de Nicolas Briançon permet aux comédiens d’évoluer dans des décors parfaitement loufoques et délirants, tout en laissant à chacun un véritable espace de jeu.

 

Ainsi on est sensible au jeu de Claire Borotra, touchante en veuve et amoureuse complètement déboussolée. On rit de Pierre, ce gérant un rien briscard et souvent mal luné (Stephan Wojtowicz, qui reprend son rôle créé pour la télévision), de cette belle-mère lesbienne survitaminée (Nicole Croisille). Sans oublier le fameux « Roy Lapoutre », ce bel étalon qui fait le succès de l’entreprise (François Vincentelli) ; en passant par le mémorable et complètement azimuté Corrado (Charlie Dupont) ou la vampirique meilleure amie (Isabelle Vitari).

 

« SOPHIE (embarrassée) : C’est quand même pas commun votre manière de gagner votre pitance…

ROY LAPOUTRE (joyeux) : On va tourner une scène, là, si vous voulez me voir travailler ! »

Les décors (tantôt représentant l’appartement versaillais terne d’une Sophie esseulée au début de l’intrigue ; tantôt l’univers méchamment barré de la société de production de films X où les lieux et scènes de tournage sont souvent à imaginer) s’alternent avec une étonnante fluidité, renforçant le comique de ces deux univers qui n’auraient jamais dû se rencontrer.

Parler des coulisses du porno, qui plus est au théâtre, n’était pas chose aisée. Hard relève le défi haut la main, avec cet humour à la fois grivois et tendre, joyeusement foutraque mais jamais vulgaire.

Ce que relève Stéphane Capron, Sceneweb : « La pièce brise les tabous, le rire est un bon exutoire quand il est savamment bien irrévérencieux. »

« Et, mine de rien, on entend également quelque chose sur ce milieu particulier, sur la considération d’un métier tel qu’acteur de film pornographique, sur le plaisir féminin ou encore sur la sexualité des personnes âgées. », de conclure la blogueuse Mordue de Théâtre.

Une pièce drôlement bien montée !

 

Distribution :

 François VINCENTELLINicole CROISILLE, Charlie DUPONTStéphan WOJTOWICZClaire BOROTRA, Isabelle VITARI

Adaptation :

 Bruno GACCIO

Mise en scène :

 Nicolas BRIANÇON

INFOS ET RÉSERVATION :

Guichet :

 20, boulevard Saint Martin,  75010   Paris

Tél. location

 : 01.42.08.18.50

Avis des spectateurs

Email

Laisser un commentaire

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Dernières actualités

  • Hard au Théâtre de la Renaissance
  • Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

    En savoir plus

    Fermer