Actualités Actualités Théâtre La Reine Blanche

Bord-plateau de "L'Entrée en résistance" avec Olivier Gorce, scénariste des réalisateurs Jean-Marc Moutout, Roschdy Zem & Stéphane Brizé

Spectacle Brèves

Rencontrez & échangez le 04 janvier 2020 avec Olivier Gorce, scénariste notamment de Violence des échanges en milieu tempéré, La Fabrique des sentiments & De bon matin de Jean-Marc Moutout; Omar m’a tuer & Persona non grata de Roschdy Zem; La Loi du marché & En guerre de Stéphane Brizé à l'issue de la représentation de L'Entrée en résistance.

© Jeremy Aliot

 

Après une maîtrise d’Histoire, et différentes expériences d’écritures plus ou moins heureuses, Olivier Gorce apprend sur le tas le métier de scénariste en collaborant à de nombreuses séries et unitaires télé, puis à des longs-métrages de cinéma. Il a, entre autres, co-écrit « Violence des échanges en milieu tempéré », et « De bon matin » (Jean-Marc Moutout), « Primaire » (Hélène Angel), « Chocolat » et « Omar m’a tuer » (Roschdy Zem), ainsi que « La Loi du marché » et « En guerre » (Stéphane Brizé), tous deux en Sélection officielle du Festival de Cannes (avec le Prix d’interprétation pour Vincent Lindon pour « La Loi du marché »). Il aborde aussi la thématique de la légitime défense avec « Tuer un homme », écrit avec Pierre Chosson pour Arte, Prix du meilleur téléfilm au Festival de la fiction de La Rochelle en 2016, et interroge le droit à l’oubli dans « Un mauvais garçon », écrit avec Sabrina Compeyron, et bientôt sur France 2. Bref, il aime s’inspirer de faits, réels ou divers, pour écrire ses fictions, s’ancrer dans le social pour attraper l’imaginaire. Par ailleurs, il participe depuis plus de 20 ans au combat des scénaristes pour une plus juste reconnaissance de leur métier.

 

Un bord-plateau le 04 janvier 2020 à l'issue de la représentation de L'Entrée en résistance de 20h45 vous conviera à échanger avec l'équipe artistique : Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson, Christophe Dejours & Olivier Gorce.

En cette période tendue de contestation & de grève nationale concernant les acquis sociaux & le projet de réforme des retraites, il est primordial de pouvoir témoigner, discuter, débattre & de repenser notre relation au travail & de l'impact de la souffrance au travail.

 

 

Sur scène, le chercheur Christophe Dejours, le comédien Jean-Pierre Bodin et la musicienne/​réalisatrice Alexandrine Brisson s’interrogent : au sein de son entreprise, comment permettre à la pensée de se remettre en marche ? Comment reprendre la main sur l’aliénation ?
Par l’union du théâtre et de la recherche critique en sciences du travail, L’Entrée en résistance pose la question de l’émancipation individuelle et collective. Et suggère qu’il n’y a pas de fatalité !

 

L'Entrée en résistance jusqu'au 05 janvier 2020
Du mercredi au samedi à 20h45 & le dimanche à 16h
Relâches les 25 décembre & 1er janvier

Chaque soir, à l’issue de la représentation, vous aurez l’occasion d’échanger avec l’équipe artistique : Jean-Pierre Bodin, Alexandrine Brisson & Christophe Dejours

 

► Réservations sur www.reineblanche.com/calendrier/theatre/l-entree-en-resistance

► Informations sur www.facebook.com/events/2233554106936717/?active_tab=discussion

► Prenez les bus 35 ou 38, arrêt Département - Marx Dormoy pour vous rendre au Théâtre La Reine Blanche, scène des arts et des sciences, si la prolongation de la grève des transports est encore effective 

 

 

 

 

Avis des spectateurs

Votre prénom sera affiché à côté de votre commentaire

Jamais affiché, jamais partagé !

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

Dernières actualités

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer