Artistes & comédiens

August STRINDBERG 

Auteur

Né(e) le 22/01/1849

August Strindberg est le quatrième des huit enfants de Carl Oscar Strindberg, agent d'un armateur, et de son épouse, née Ulrika Eleonora (Nora) Norling, ancienne domestique de la maison paternelle. August Strindberg est marqué par une enfance... Lire plus

August Strindberg est le quatrième des huit enfants de Carl Oscar Strindberg, agent d'un armateur, et
de son épouse, née Ulrika Eleonora (Nora) Norling, ancienne domestique de la maison paternelle. August Strindberg est marqué par une enfance instable qui oscille entre négligence et ferveur religieuse, et par les déménagements fréquents (dix fois jusqu'à l'âge de vingt ans). Il commence l'école dans un établissement dont la sévérité le hantera longtemps, puis poursuit ses études à partir de 1861 dans un lycée privé d'esprit libéral. Il est particulièrement doué en français et en sciences naturelles.

Sa mère meurt de tuberculose en 1862 et son père, avec lequel il entretient des relations difficiles, se remarie avec la gouvernante des enfants, Emma Charlotta Peterson dont il a un fils, Emil. Avant de devenir écrivain, alors qu'il est encore étudiant, il travaille comme assistant dans un atelier de chimie à l'université de Lund au sud-ouest de la Suède. Il est également peintre, photographe et télégraphiste.

Il a été marié à trois reprises : une première fois avec l'actrice Siri von Essen (1850-1912) en 1877, elle-même divorcée du baron Carl Gustaf von Wrangel. Deux filles, Karin (1880) et Greta (1881), et un fils, Hans (1884) sont nés de cette union. Les époux se séparent en 1891. Il fait la connaissance en 1893 de la jeune journaliste Frida Uhl (1872-1943), âgée de vingt ans, qu'il épouse quelques mois plus tard et avec qui il vit au château de Dornach (propriété des grands-parents de la jeune femme) pendant le reste de l'année. Elle lui donne une fille, Kerstin, en 1894. Il séjourne à Versailles pendant l'automne 1894 et au Petit-Quevilly en 1895, où il travaille à l'usine Maletra. Leur divorce a lieu en 1897, à cause de la liaison que Frida Strindberg entretient avec Frank Wedekind. Strindberg traverse une grave crise psychique. Son troisième mariage a lieu en 1901 avec la jeune artiste Harriet Bosse (1878-1961) dont il a fait la connaissance quelques mois auparavant, alors qu'elle jouait Puck dans Le Songe d'une nuit d'été.

Strindberg est tenté par le socialisme, voire l'anarchisme - sa fille Karin épousera un chef bolchévik, Vladimir Mikhaïlovitch Smirnov - et ses idées politiques l'ont rendu très populaire dans les « pays socialistes », notamment en Union soviétique ou à Cuba. Toutefois, à la fin des années 1880, il renie le socialisme et découvre Nietzsche avec qui il correspond jusque pendant la folie de ce dernier. Nietzsche lui propose de traduire Ecce Homo, mais, manquant d'argent, Strindberg demande une rétribution que Nietzsche, également impécunieux, ne peut financer. Strindberg s'éloigne ensuite de la pensée de Nietzsche et se tourne vers le mysticisme qu'il considère comme découlant de la synthèse des sciences et des arts.

En 1879, son roman La Chambre rouge (Röda rummet) le rend célèbre. Ses premières pièces étaient écrites dans le style naturaliste, et ses travaux durant cette période sont souvent comparés avec ceux du dramaturge norvégien Henrik Ibsen. L'oeuvre phare de cette époque est Mademoiselle Julie (Fröken Julie) (1888). Il subit ensuite une période de trouble intérieur qui se termine en 1897 par l'écriture d'un livre en français, Inferno qui correspond à l'époque de son divorce avec Frieda Uhl. Il rompt après avec le naturalisme et se met à produire un travail influencé par le symbolisme. Il est considéré comme l'un des pionniers de l'expressionnisme européen moderne. La Danse de mort (Dödsdansen, 1900-1901) et La Sonate des Spectres (Spöksonaten, 1907) sont des pièces connues de cette époque. En 1906 alors qu'il est en train d'écrire Le Bouc émissaire, il affirme : « Je suis en train d'écrire une histoire à la Balzac. ».

Strindberg est mort d'un cancer en 1912 et est enterré au Norra Begravningsplatsen à Stockholm. Fermer

Spectacles - August STRINDBERG

Dernières Mademoiselle Julie, Théâtre de l'Atelier
Théâtre de l'Atelier

Mademoiselle Julie

de August STRINDBERG

28/05/19 - 30/06/19

Mademoiselle Julie  explore simultanément au travers de la passion, de l’exaltation et de l’inconscience la guerre des sexes, la lutte des classes ou des cerveaux jusqu’au drame implacable. Pour servir ce...

4.75
Mademoiselle Julie, Théâtre de Poche-Montparnasse
Théâtre de Poche-Montparnasse

Mademoiselle Julie

de August STRINDBERG

19/01/18 - 18/03/18

Seule au château, Mademoiselle Julie, la fille du Comte, se mêle aux domestiques qui fêtent le solstice d’été. Dans l’ivresse de cette nuit, elle invite Jean, le fiancé de Kristin, la...

5
Un Bouddah fin de siècle - Dominique Pinon lit August Strindberg, Théâtre de la Gaîté Montparnasse
Théâtre de la Gaîté Montparnasse

Un Bouddah fin de siècle - Dominique Pinon lit August Strindberg

de August STRINDBERG

18/05/11 - 18/05/11

Qui est August Strindberg ? Où le chercher ? Certes, il y a ses écrits, un océan de textes, et parmi eux le grand archipel théâtral scandinave : une soixantaine de pièces. Mais cʼest assurément dans sa colossale correspondance que nous approchons...

0

Autres personnalités du théâtre

  • Le monde du théâtre
  • STRINDBERG August
  • Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

    En savoir plus

    Fermer