Artistes & comédiens

Louis-Auguste-Florimond Ronger (dit Hervé) 

Auteur Musique

Né(e) le 30/06/1825

QUI EST HERVÉ ? Louis-Auguste-Florimond Ronger, dit Hervé, est un compositeur, auteur dramatique, acteur, chanteur, metteur en scène et directeur de troupe français, né le 30 juin 1825 à Houdain et mort le 3 novembre 1892 à Paris. Il est... Lire plus

QUI EST HERVÉ ?

Louis-Auguste-Florimond Ronger, dit Hervé, est un compositeur, auteur dramatique, acteur, chanteur, metteur en scène et directeur de troupe français, né le 30 juin 1825 à Houdain et mort le 3 novembre 1892 à Paris. Il est généralement considéré comme le père de l’opérette, bien que ce titre soit parfois attribué à son rival, Jacques Offenbach, dont la carrière est parallèle à la sienne.

Orphelin de père à dix ans, Florimond Ronger s’installe à Paris où il devient choriste dans la maîtrise de l’église Saint-Roch. Ses dons musicaux lui valent d’être présenté à Daniel-François-Esprit Auber, alors au sommet de sa popularité, qui lui donne des leçons de composition. Nommé organiste à la chapelle de Bicêtre, c’est là qu’il compose un premier opéra-comique, L’Ours et le Pacha, qui sera joué par les patients de ce qu’on appelle encore un « asile d’aliénés ». Bientôt, il décroche un autre poste d’organiste plus
prestigieux, à Saint-Eustache. En plus de ses fonctions à l’église, il entreprend une carrière théâtrale, d’abord figurant et choriste dans différents théâtres de banlieue. Il prend alors le pseudonyme d’Hervé.
Il écrit en 1847 une pochade, Don Quichotte et Sancho Pança, considérée comme la première « opérette », créée dans une petite salle du boulevard Montmartre, mais bientôt jouée sur la scène plus prestigieuse de l’Opéra-National, que vient de fonder Adolphe Adam.

Chef d’orchestre de l’Odéon puis du Palais-Royal, il ouvre en 1854 un théâtre sur le boulevard du Temple qu’il baptise Folies-Concertantes puis Folies-Nouvelles et où il présente des opérettes de sa composition (Le Compositeur toqué, La Fine Fleur de l’Andalousie, Un drame en 1779...), mais aussi l’une des premières opérettes d’Offenbach (Oyayaye ou la Reine des îles, 1855), et la toute première de Léo Delibes (Deux sous de charbon, 1856). En 1856, des démêlés avec la justice le forcent à se retirer, et il cède la salle en 1859 à la comédienne Virginie Déjazet qui la rebaptise de son nom.

Grand voyageur, il se produit en province comme chanteur avant de se réinstaller à Paris. Il prend la direction musicale des Délassements-Comiques où il fait jouer une oeuvre dont l’excentricité frappe le public, Le Hussard persécuté. Il donne ensuite aux Variétés Le Joueur de flûte, opérette un acte dont le thème préfigure La Belle Hélène, mais c’est aux Bouffes-Parisiens que sont représentés Les Chevaliers de la Table ronde, le premier de ses grands opéras-bouffes en 3 actes. Par la suite, en plus d’être chef d’orchestre à l’Eldorado, il devient le compositeur maison du théâtre des Folies-Dramatiques où il obtient de très grands succès avec L’OEil crevé (1867), Chilpéric (1868) et Le Petit Faust (1869).

Avec ces deux derniers titres, Hervé entame une fructueuse carrière anglaise, puisqu’il va jouer lui-même les jouer à Londres. Les nouvelles pièces qu’il écrit pour Paris connaissent moins de succès (Le Trône d’Écosse, 1871 ; La Veuve du Malabar, 1873 ; Alice de Nevers, 1875). En 1878, il tient le rôle de Jupiter dans une reprise d’Orphée aux Enfers, sous la direction d’Offenbach, lui-même puis débute le cycle des vaudevilles-opérettes qu’il compose pour Anna Judic, l’étoile du théâtre des Variétés : La Femme à papa (1879), La Roussotte (1881), Lili (1882) et enfin Mam’zelle Nitouche (1883). Cette dernière oeuvre s’inspire de ses débuts, alors qu’il était organiste le jour et compositeur d’opérettes le soir. En 1886, Hervé quitte Paris pour Londres et y compose une série de ballets pour l’Empire Theatre. Il rentre en France en 1892 où il donne un ultime opéra-bouffe, Bacchanale, peu de temps avant sa mort, le 3 novembre 1892. Fermer

Spectacles - Louis-Auguste-Florimond Ronger (dit Hervé)

Mam'zelle Nitouche, Théâtre Marigny
Théâtre Marigny

Mam'zelle Nitouche

de Louis-Auguste-Florimond RONGER (DIT HERVÉ)

07/06/19 - 15/06/19

Vaudeville-opérette en 3 actes - Créé au Théâtre des Variétés de Paris, le 26 janvier 1883   Succès de théâtre puis de télévision, Mam’zelle...

5
Les opéras-bouffes de Bru Zane - Le retour d'Ulysse, Théâtre Marigny Studio
Théâtre Marigny Studio

Les opéras-bouffes de Bru Zane - Le retour d'Ulysse

15/03/19 - 17/03/19

Ulysse tarde à revenir de la guerre et Pénélope se lasse de faire et défaire sa tapisserie. Aussi, quand on lui annonce que son époux est décédé et qu’il l’autorise par testament...

0

Autres personnalités du théâtre

Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

En savoir plus

Fermer