Artistes & comédiens

Jean-Luc CHOPLIN 

CHOPLIN Jean-Luc

Direction

Né(e) le 30/11/1949

Jean-Luc Choplin est diplômé de Sciences économiques et de l’École Normale de Musique de Paris. Jean-Luc Choplin développe et dirige, de 1976 à 1980, les Fêtes musicales de la Sainte-Baume. Académie d’été dans le monastère de la Sainte-Baume,... Lire plus

Jean-Luc Choplin est diplômé de Sciences économiques et de l’École Normale de Musique de Paris. Jean-Luc Choplin développe et dirige, de 1976 à 1980, les Fêtes musicales de la Sainte-Baume. Académie d’été dans le monastère de la Sainte-Baume, c’est aussi un laboratoire interdisciplinaire, offrant à tous la possibilité de vivre, travailler et créer avec des artistes dans un cadre extraordinaire. De nombreux artistes tels John Cage, Henri Pousseur, Takehisa Kosugi, André Boucourechliev, Carlos R. Alcina, Y. Taira, Trisha Brown, Steve Paxton, David Gordon, Douglas Dunn, Yvonne Rainer, Heiner Muller, Robert Wilson ont pu partager leurs visions, participer à des ateliers et même produire des œuvres originales. John Cage dédie à Jean-Luc Choplin ses 25 pièces pour cinq orchestres et 0’00’’.
De 1978 à 1980, Jean-Luc Choplin est administrateur général de l’Orchestre Philharmonique de Lorraine.

En 1980, le Maire de Marseille lui demande de transformer le Ballet Roland Petit en Ballet National. Il dirige cette institution pendant cinq ans avec Roland Petit.

Parallèlement, de 1981 à 1984, il dirige la politique culturelle du Conseil Régional de la région Provence Alpes-Côte d’Azur sous l’autorité du Président du Conseil. Il permet la création d’institutions de formation professionnelle telles que l’École de jeunes solistes lyriques et de chœurs lyriques (CNIPAL) à Marseille et Nice, l’École de Danse de Marseille… Il participe aux Conseils d’Administration du Festival d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence, du Festival d’Avignon, du Festival du Film de Cannes…

En 1984, il rejoint le Ballet de l’Opéra de Paris et Rudolf Noureev en tant qu’administrateur général de la Danse.

Il intègre en 1989 Disneyland-Paris à la demande de son président, ancien Directeur de Cal Arts et Directeur du Festival des Jeux Olympiques de Los Angeles pour lequel Jean-Luc Choplin avait produit la partie française de la création de l’opéra de 24 heures de Bob Wilson, Civil Wars.

En 1995, Michael Eisner, CEO de la Walt Disney Company, lui demande de venir travailler à Los Angeles pour développer avec lui des projets artistiques pour l’an 2000.

De retour à Paris en 2001, il devient consultant artistique pour le groupe Galeries Lafayette. Il développe une galerie pour les arts plastiques (la Galerie des Galeries), fait réaliser de nombreuses installations dans le magasin et avec l’artiste italien Valerio Festi fait créer la façade de lumières du magasin lors des fêtes de fin d’année. À sa demande, le Groupe Galeries Lafayette décide de soutenir le programme d’arts plastiques du Festival d’Automne.

Nommé en février 2002 Chief Executive de Sadler’s Wells à Londres, il entreprend de commencer à changer une des plus anciennes institutions culturelles anglaises (1683). Son ambition est de transformer Sadler’s Wells en partenaire de l’English National Opera.

En janvier 2004, le Maire de Paris nomme Jean-Luc Choplin, Directeur Général du Théâtre du Châtelet. Il a pris ses fonctions le 1er juillet 2006. Pendant plus de douze années passées à la tête de ce grand théâtre, Jean-Luc Choplin a mis en place une politique artistique audacieuse, éclectique et innovante avec la création de près de 40 opéras et de plus de 20 comédies musicales. Il y a notamment exploré le répertoire du musical américain, en proposant de grandes productions réunissant distributions exigeantes et mises en scène étonnantes. De « My fair lady », à « La Mélodie du Bonheur », en passant par « Un Américain à Paris » et « Singin’ in the Rain », le public parisien a plébiscité l’ensemble de ses créations sophistiquées et populaires. Dernièrement le directeur du Théâtre du Châtelet a aussi accumulé les succès à Broadway, avec l’obtention de 4 Tony Awards pour la comédie musicale « An American in Paris ».

Il a par ailleurs été chargé en 2017 d’une mission de lancement de La Seine Musicale.

Depuis février 2018, Jean-Luc Choplin est directeur général du Théâtre Marigny. Fermer

À lire aussi

Autres personnalités du théâtre

  • Le monde du théâtre
  • CHOPLIN Jean-Luc
  • Notre site utilise des cookies afin d’optimiser la qualité de votre visite et vous proposer des offres adaptées. En poursuivant votre visite vous consentez à l’installation de ces cookies. Vous pouvez prendre connaissance de notre politique de confidentialité et apprendre comment les désactiver en cliquant le lien ci-après.

    En savoir plus

    Fermer