Les théâtres

retour à la liste
  • Poche-Montparnasse - Salle et scène
  • Poche-Montparnasse - Salle
  • Poche-Montparnasse - Guichet, acceuil
  • Poche-Montparnasse - Le bar du Poche, guichet
© Fabienne RAPPENEAU

Théâtre de Poche-Montparnasse 

75, boulevard du Montparnasse
75006   Paris

T : 01.45.44.50.21

Direction : Stéphanie TESSON, Charlotte RONDELEZ

Petit mais incontournable

Alors que le théâtre de Poche ne disposait encore que de 60 places, il a été dès la fin des années quarante un élément essentiel du rayonnement intellectuel de Montparnasse.

Dans cette petite salle inaugurée en 1943 dans le Paris occupé, au fond d'une impasse, l'avant-garde théâtrale a toujours trouvé refuge. Né sous la bonne étoile de Jean Vilar, le Poche a révélé des auteurs tels que Duras, Audiberti, Dubillard ou Ionesco qui y présentera La Leçon.

Dans le milieu des années 80 le théâtre s'agrandit et intègre un deuxième salle de 100 places.

Haut-lieu de la création théâtrale, dirigé pendant plus de cinquante ans par Renée Delmas et Etienne Bierry, il vient d'être repris par Philippe Tesson, Stéphanie Tesson et Charlotte Rondelez. Si les genres se mélangent (comédie, tragédie, poésie, cabaret, chant...) le texte reste au cœur du projet artistique du Théâtre de Poche.

Pour plus d'informations sur le Théâtre de Poche-Montparnasse, rendez-vous sur son site Internet ou retrouvez ci-dessous la programmation et réservez vos places.

Partager via Facebook

A l'affiche dans ce théâtre

Chère Elena

Chère Elena

de Ludmila RAZOUMOVSKAÏA

Quand Elena invite à entrer chez elle quatre de ses élèves venus à l’improviste lui souhaiter son anniversaire, elle ne se doute pas que se referme sur elle le piège qu’ils lui ont tendu. Son refus d’accepter le marché qu’ils lui proposent... Lire plus

Quand Elena invite à entrer chez elle quatre de ses élèves venus à l’improviste lui souhaiter son anniversaire, elle ne se doute pas que se referme sur elle le piège qu’ils lui ont tendu. Son refus d’accepter le marché qu’ils lui proposent transforme leur souhait en exigence et plonge bientôt Elena dans une nuit cauchemardesque au cours de laquelle, face au chantage et à la manipulation dévastatrice, elle oppose sa croyance en des idéaux d’humanisme et d’exemplarité. Fermer

  • Mise en scène : Didier LONG

La presse en parle

Fratricide

Fratricide

« Delphine de Malherbe s’attache à mettre en valeur l’affrontement de joutes morales et verbales, dans une partition serrée où les facettes de... Lire plus

« Delphine de Malherbe s’attache à mettre en valeur l’affrontement de joutes morales et verbales, dans une partition serrée où les facettes de l’âme humaine sont explorées, loin de tout manichéisme. »

Fermer
Fratricide

« Le texte est servi avec finesse et loyauté. »

Fratricide

« Sans armes mais pas sans haine. Sombre comme les rancunes familiales et lumineux comme les liens fraternels. »

Chère Elena

Marie Dufour présenre Chère Elena pour lacolonne.fr, regardez la vidéo !

Lire l’article
Chère Elena

Didier Long propose de cette pièce hautement politique une version réaliste qui tient du fait divers. Ainsi montée, elle donne à voir la manière dont se met en route la barbarie au... Lire plus

Didier Long propose de cette pièce hautement politique une version réaliste qui tient du fait divers. Ainsi montée, elle donne à voir la manière dont se met en route la barbarie au quotidien. A l'intérieur de ce cadre, elle fonctionne bien, les jeunes acteurs sont très crédibles et Myriam Boyer juste et émouvante. Sylviane Bernard-Gresh 

Fermer
Chère Elena

Didier Long a fort bien su gérer cette violence qui monte, les relations entre les bourreaux et leur victime, mais aussi les dérèglements qui s’installent entre ces sales gosses.... Lire plus

Didier Long a fort bien su gérer cette violence qui monte, les relations entre les bourreaux et leur victime, mais aussi les dérèglements qui s’installent entre ces sales gosses. Myriam Boyer incarne à merveille cette enseignante qui ne comprend pas ce qui lui arrive, qui voit ses illusions s’effondrer. Dans le cartel des « monstres », nous retrouvons de jeunes comédiens à l’avenir des plus prometteurs, retenez bien leurs noms : François Deblock, Julien Crampon, Gauthier Battoue et Jeanne Ruff. Marie-Céline Nivière 

Fermer
Chère Elena

  Dans un décor stylisé d’appartement soviétique aux allures de salle de torture, Didier Long orchestre avec précision et dans un rythme effréné cette nuit d’enfer,... Lire plus

 

Dans un décor stylisé d’appartement soviétique aux allures de salle de torture, Didier Long orchestre avec précision et dans un rythme effréné cette nuit d’enfer, portée par un «casting »... d’enfer. Myriam Boyer est Eléna, c’est l’évidence...d’une humanité et d’une désespérance de chaque instant –lionne blessée d’un zoo malade où les petits dévorent leurs parents. Les jeunes comédiens sont impeccables, bien dans le tempo. Efficace. Dérangeant... Philippe Chevilley 

Fermer
Chère Elena

La pièce est magnifique parce-qu'elle tout sauf manichéenne. L'auteur dénonce autant les contradictions du bien que les joies narcissiques du mal. Qu'est-ce que serait la liberté de... Lire plus

La pièce est magnifique parce-qu'elle tout sauf manichéenne. L'auteur dénonce autant les contradictions du bien que les joies narcissiques du mal. Qu'est-ce que serait la liberté de l'homme sans le péché originel ? ♥ ♥ ♥ Jean-Luc Jeener 

Fermer
Chère Elena

Myriam Boyer est une Elena Sergueievna bouleversante. Volodia est interprété avec subtilité et panache par un jeune acteur talentueaux, François Deblock. Il maintient sous sa coupe, par... Lire plus

Myriam Boyer est une Elena Sergueievna bouleversante. Volodia est interprété avec subtilité et panache par un jeune acteur talentueaux, François Deblock. Il maintient sous sa coupe, par la force, ses trois compagnons plus ou moins paumés, également très bien joués. Ce spectacle magnifique et cruel laisse pantois. Et reçoit une ovation méritée. Jacques Vallet 

Fermer
Chère Elena

Myriam Boyer incarne avec l'humanité qu'on lui connaît une enseignante séquestrée. A ses côtés, quatre jeunes acteurs ultra-talentueux : Jeanne Ruff, Gauthier Battoue, François... Lire plus

Myriam Boyer incarne avec l'humanité qu'on lui connaît une enseignante séquestrée. A ses côtés, quatre jeunes acteurs ultra-talentueux : Jeanne Ruff, Gauthier Battoue, François Deblock et Julien Crampon. Le spectacle, habilement monté par Didier Long frappe de plein fouet. Jacques Nerson 

Fermer
Chère Elena

*** Tous ceux qui ne connaissent pas cette pièce magnifique de Ludmilla Razoumovskaïa doivent courir au Théâtre de Poche Montparnasse. Elle est d'une puissance, d'une actualité, d'une... Lire plus

***Tous ceux qui ne connaissent pas cette pièce magnifique de Ludmilla Razoumovskaïa doivent courir au Théâtre de Poche Montparnasse. Elle est d'une puissance, d'une actualité, d'une ambiguïté et d'une subtilité stupéfiante. On connaît le talent de Didier long et son spectacle tient en haleine jusqu'au bout. Jean-Luc Jeener 

Fermer
Chère Elena

Dans le rôle d’Elena, Myriam Boyer, forte d’une carrière dense, se révèle de nouveau une des grandes actrices de sa génération, de par son sens de la montée dramatique et... Lire plus

Dans le rôle d’Elena, Myriam Boyer, forte d’une carrière dense, se révèle de nouveau une des grandes actrices de sa génération, de par son sens de la montée dramatique et de son jeu tout en sobriété. Les jeunes acteurs sont talentueux, doués d’une grande mobilité, ils jouent tous en situation et défendent avec force leurs personnages...indéfendables. Un spectacle éprouvant mais à la dramaturgie superbe. 

Fermer
Chère Elena

"Une pièce psychodrame - qui doit demander beaucoup d’énergie psychique à ses interprètes et au metteur scène - qui réussit à être drôle, avec ce paramètre de suspense... Lire plus

"Une pièce psychodrame - qui doit demander beaucoup d’énergie psychique à ses interprètes et au metteur scène - qui réussit à être drôle, avec ce paramètre de suspense propre au thriller. L’alchimie entre Myriam BOYER si humaine et ses jeunes partenaires, c’est une grâce d’émotion théâtrale, unique, à ne pas manquer. Evelyne Trân 

Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

Calendrier et Tarifs - Théâtre de Poche-Montparnasse

Plan d’accès Théâtre de Poche-Montparnasse

Comment se rendre au Théâtre de Poche-Montparnasse

  • Montparnasse
  • 58, 82, 89, 91, 92, 94, 95, 96
  • Tour Montparnasse, FNAC rue de Rennes
  • Les plus des Théâtres Parisiens Associés

    Théâtre de Poche-Montparnasse

    • Le Bar du Poche
      Restauration légère, séléction de vin à consommer avant ou... Lire plus

      Restauration légère, séléction de vin à consommer avant ou après le spectacle.

       

      Du mardi au vendredi : 17h30-23h00

      Samedi : 14h-23h

      Dimanche : 14h00-19h00

      Fermer
  • Théâtre de Poche-Montparnasse