Les théâtres

retour à la liste
  • Théâtre Essaïon
  • Théâtre Essaïon
  • Théâtre Essaïon
  • Théâtre Essaïon
Théâtre Essaïon

Théâtre Essaïon 

6 Rue Pierre au Lard
75004   Paris

T : 01 42 78 46 42

Directrice : Marie-Josée TYAN

Dans les caves médiévales d’un ancien hôtel particulier, l’Essaïon se dévoile tout en pierres apparentes, dans le sous-sol parisien. Créé en 1975, le théâtre compte aujourd’hui 2 salles (100 et 60 places).

Depuis 2006, la nouvelle équipe en place donne un souffle nouveau à ce théâtre de caractère, en privilégiant des œuvres (tous genres, toutes périodes) et des interprétations de qualité. Théâtre contemporain, grands classiques, concerts, spectacles jeunes publics s'entrecroisent et se rejoignent dans une exigence professionnelle de qualité.

A l'affiche, des classiques dépoussiérés, de la création contemporaine – de la comédie à la tragédie. Côté musique, l’héritage préservé du cabaret des années 90, avec récemment l’arrivée d’une belle ligne de spectacles musicaux à mi-chemin entre théâtre et concert. Un accent particulier est mis sur le développement des spectacles à destination du jeune public, avec en journée une programmation mêlant théâtre et musique, adaptée à chaque âge. Les tout-petits (dès 1 an) ne sont pas oubliés, avec une programmation matinale qui leur est tout spécialement dédiée !

Pour en savoir plus sur le Théâtre Essaïon, rendez-vous sur son site Internet ou retrouvez ci-dessous toute la programmation proposée par ce théâtre.

A l'affiche dans le Théâtre Essaïon

Quand je serai grande…  Tu seras une femme, ma fille

Quand je serai grande… Tu seras une femme, ma fille

Être une femme. Avec les rêves que l’on avait petite fille. Avec les rêves que l’on a pour nos filles. Quand je serai grande est un hymne à la liberté. Quatre personnages. Inspirés de nombreux entretiens avec des femmes de 18 à 92 ans. Quatre... Lire plus

Être une femme. Avec les rêves que l’on avait petite fille. Avec les rêves que l’on a pour nos filles. Quand je serai grande est un hymne à la liberté.
Quatre personnages. Inspirés de nombreux entretiens avec des femmes de 18 à 92 ans.
Quatre parcours individuels devenant universels.
Quatre générations de femmes, incarnées par une seule comédienne.
Un spectacle résolument humaniste, touchant par sa générosité et sa justesse.

Auteur : Catherine Hauseux
Mise en scène : Stéphane Daurat
Distribution : Catherine Hauseux

Durée : 1h10
Fermer

La presse parle du Théâtre Essaïon

Oncle Vania

Quel spectacle ! Quelle force ! Quelle qualité ! Saisissant. Beau. Inévitable. » Froggy’s delight ♦ Christian Morel de Sarkus

SUCCÈS REPRISE

Brillamment adapté et mis en scène par Hervé Devolder d’une pièce américaine de J.W Button , " Succès - Reprise " est une remarquable... Lire plus

Brillamment adapté et mis en scène par Hervé Devolder d’une pièce américaine de J.W Button, "Succès - Reprise" est une remarquable plongée dans les dessous des planches. Outre les répétitions, elle montre aussi le quotidien d’un théâtre (la technique, l’affichage, les changements de fauteuil…) rappelant un peu "Jean III" de Sacha Guitry.

 

Le texte de la fausse pièce est caricatural à souhait et les trois comédiens, s’amusant à qui mieux-mieux, font passer à merveille l’évolution de leurs relations (quand la comédie fait jouer l’inverse des sentiments). On rit énormément.

 

Hervé Devolder montre une nouvelle fois toute la finesse de son jeu et confère beaucoup de tendresse à son personnage de directeur aux abois. Face à lui, Michel Laliberté, déjà excellent dans "Cavales", joue avec entrain une caricature de comédien, burlesque et jubilatoire.

 

La nouvelle venue, Agathe Quelquejay, aussi pétillante que sensible émerveille de son talent et de sa sincérité de jeu. Elle est absolument épatante. Découverte dans "Autour de ma pierre, il ne fera pas nuit", elle est assurément promise à une belle carrière. Et forme dans la pièce un très beau couple avec Michel Laliberté.

 

"Succès - Reprise" témoigne de la frontière ténue entre théâtre et réalité. La pièce au démarrage comique nous surprend et nous émeut finalement lorsque la vie y fait irruption et que les lignes narratives se croisent et se rejoignent. Une belle comédie sur le monde du théâtre.

 

Fermer
En attendant Godot

Un grand texte, difficile, remarquablement servi. On réfléchit au sens ou non-sens de la vie. Parmi les points forts : La mise en scène qui maintient la... Lire plus

Un grand texte, difficile, remarquablement servi. On réfléchit au sens ou non-sens de la vie.

Parmi les points forts : La mise en scène qui maintient la pièce dans un équilibre instable entre tragédie et comédie burlesque ainsi que le jeu sur le langage, mis en valeur par la prestation des acteurs. 

Fermer
Oncle Vania

« (...) On est immédiatement emporté, embarqué dans cet univers, on vit avec eux tous si présents, si bien interprétés qu’on en oublie que ce... Lire plus

« (...) On est immédiatement emporté, embarqué dans cet univers, on vit avec eux tous si présents, si bien interprétés qu’on en oublie que ce sont des comédiens, ils sont là, tous, les héros de Tchekhov, tous ou presque car Philippe Nicaud, le metteur en scène, a eu l’excellente idée de resserrer l’action autour des cinq personnages principaux, adieu la mère, adieu la nourrice, adieu Téléguine, adieu le valet. Ils sont là, tous les cinq, aux prises avec leurs sentiments, le reste est anecdotique. Et on vit avec eux, on souffre avec eux, on assiste impuissants à leurs naufrages. (...) » Reg’arts ♦ Nicole Bourbon

Fermer
SUCCÈS REPRISE

Un petit bijou ! C’est drôle, original, dynamique et imprévisible jusqu’au bout.   Comme la vie ! Bravo !

En attendant Godot

L’approche de Jean-Claude Sachot est vive, alerte, n’élude rien, joue le jeu. Hallucinante composition de Lucky, Guillaume Van’t Hoff apporte une dimension... Lire plus

L’approche de Jean-Claude Sachot est vive, alerte, n’élude rien, joue le jeu.
Hallucinante composition de Lucky, Guillaume Van’t Hoff apporte une dimension inouïe et entraîne la pièce vers une dimension proprement fantastique.

La nouveauté de « Godot » & sa force sont intactes.
Une réussite, vraiment

Fermer
Quand je serai grande… Tu seras une femme, ma fille

« Catherine Hauseux ne frappe pas à mots arrogants sur la gente masculine. Le public féminin est conquis, les hommes s’interrogent. » 

Oncle Vania

« Loin d’être pesant, ce spectacle nous happe et nous tient en éveil pendant 1h30. Le décor abondant sans que le plateau semble surchargé contribue à... Lire plus

« Loin d’être pesant, ce spectacle nous happe et nous tient en éveil pendant 1h30. Le décor abondant sans que le plateau semble surchargé contribue à rendre la tension palpable ; tous les lieux de l’action sont représentés, les personnages toujours visibles. On peut ainsi les voir vivre en dehors de leur participation directe. » La Provence ♦ M.C.B

Fermer
SUCCÈS REPRISE

LA PROVENCE: "Un trio amoureux hilarants (...)Les personnages sont délicieusement cadides face à la situation burlesque, voire hilarante. Une comédie fraîche et... Lire plus

LA PROVENCE: "Un trio amoureux hilarants (...)Les personnages sont délicieusement cadides face à la situation burlesque, voire hilarante. Une comédie fraîche et spontanée dont on se délecte...On aime beaucoup"

Fermer
Rhinocéros - la nouvelle

« Un spectacle à la fois moderne et intemporel, une brillante réussite. »

Rhinocéros - la nouvelle

« Ce seul-en-scène est saisissant. Il se dégage une force incroyable de résistance et de dramaturgie » 

Rhinocéros - la nouvelle

« L’énergie du comédien est sans égale. Son jeu, vif et précis. On rit, on s’émeut, on s’inquiète :... Lire plus

« L’énergie du comédien est sans égale. Son jeu, vif et précis.

On rit, on s’émeut, on s’inquiète : l’interprétation est brillamment réussie ! 

Fermer
SUCCÈS REPRISE

" Huilé et rythmé ce millefeuille amoureux est un délice...on rit beaucoup mais on s'émeut souvent tant le naturel et la sincérité des trois protagonistes... Lire plus

" Huilé et rythmé ce millefeuille amoureux est un délice...on rit beaucoup mais on s'émeut souvent tant le naturel et la sincérité des trois protagonistes est palpable. Cette pièce permet aux trois acteurs de déployer une palette de sentiments extrêmement colorée qu'ils maîtrisent parfaitement. "

Fermer
Quand je serai grande… Tu seras une femme, ma fille

Catherine Hauseux est totalement bluffante dans ses métamorphoses et dans la force et l’énergie avec lesquelles elle porte sa création

En attendant Godot

Voilà un  En attendant Godot  où l'on ne s'ennuie pas une seconde, heureux de constater que décidément la pièce n'a pas vieilli, n'a pas eu le temps... Lire plus

Voilà un En attendant Godot où l'on ne s'ennuie pas une seconde, heureux de constater que décidément la pièce n'a pas vieilli, n'a pas eu le temps de vieillir. C'est tant mieux pour cette excellente équipe que nous avions déjà appréciée dans Fin de partie et que nous applaudissons de plus belle !

...

Il doit y avoir mille et mille manières de monter Beckett, mais celle qu'a choisie Jean-Claude SACHOT nous a réjouis parce qu'elle nous a divertis, émus, sans que nous ayons eu besoin de nous creuser la tête ou de nous la cogner contre les murs.
Fermer
Réduire la liste
Afficher tous

Calendrier et Tarifs - Théâtre Essaïon

abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, programmation, bandes annonces, offres… Bénéficiez d’avantages exclusifs réservés à la communauté des Théâtres Parisiens Associés.

 

Plan d’accès Théâtre Essaïon

Comment se rendre au Théâtre Essaïon

  • Rambuteau, Hôtel de Ville, Chatelet
  • Châtelet - Les Halles (10-15mn à pied)
  • 29, 38, 47, 75
  • Parking Georges Pompidou (payant)
  • Station n° 4019 - 4 RUE DU CLOITRE SAINT MERRY
  • 36 rue du Temple, 75004 Paris
  • Théâtre Essaïon
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer