Actualités

retour à la liste

RENCONTRE AVEC MICHEL PESEUX, ADMINISTRATEUR GÉNÉRAL DU THÉÂTRE DES BOUFFES PARISIENS

23/05/16

Interview Reportage

« Un bon administrateur de théâtre doit tout voir, tout savoir, tout prévoir.
Il doit être à la fois aimable et ferme, sévère et souriant, invisible et toujours présent.
C’est le capitaine en second qui surveille la bonne marche du plateau, louvoie avec les vedettes, veille à tous les grains (même de poussière), pare à toutes les gaffes, ne perd jamais la boussole.
Etant donné les qualités que réclame ce poste, un bon administrateur vaut très cher, tellement cher qu’il n’est et ne sera jamais assez payé pour sa vigilance, sa modestie et son dévouement. »

Albert Willemetz, ancien Directeur du Théâtre des Bouffes Parisiens.

Michel Peseux, vous êtes actuellement Administrateur Général du Théâtres de Bouffes Parisiens. Quel a été votre parcours avant d’arriver à ce poste il y a 15 ans ?

 

J’ai d’abord travaillé pendant 10 ans aux Folies Bergères. C’était à la période des revues et des comédies musicales. J’ai occupé successivement tous les postes d’accueil et de réservation d’un théâtre : j’ai été à la porte pour dessoucher les billets, j’ai été ouvreur puis chef ouvreur, j’ai travaillé au contrôle,  je suis devenu responsable de la billetterie et de l’accueil.

En tant qu’administrateur il est important d’avoir préalablement eu une véritable expérience de tous ces postes pour bien appréhender le fonctionnement d’un théâtre.

 

Je suis issu d’une école de commerce et j’avais la volonté d’accéder à un poste d’administrateur mais l’occasion ne s’est pas présentée aux Folies Bergères. Devenu commercial en billetterie j’ai eu la chance de croiser le chemin de Jean-Claude Brialy, qui était à l’époque directeur du Théâtre des Bouffes Parisiens. C’est lui qui m’a finalement donné ma chance et quinze ans après j’occupe toujours ce poste avec passion !

 

Quel est votre rôle en tant qu’Administrateur Général ?

 

Je dois faire en sorte que tout ce que l’on prévoit pour faire exister un spectacle, se réalise. Cela va de la gestion du personnel, de la billetterie, des contrats des comédiens et des collaborateurs artistiques, en passant par le suivi des relations presse, de la communication et l’évènementiel, sans oublier l’entretien du théâtre,  jusqu’à la dimension financière : comptabilité,  reporting, calcul de rentabilité,  relation avec la banque et les coproducteurs.

J’aime la diversité des tâches que l’on effectue en tant qu’administrateur. Mes journées sont bien remplies et il n’y a pas de place pour la routine ! En général j’arrive au théâtre vers 10h et je n’en repars que vers 22h30, car le soir c’est une troisième journée qui commence pour enfin récolter les fruits de ce métier grâce aux spectateurs et aux acteurs.

 

Tout au long de la journée je ne suis pas enfermé dans mon bureau, bien au contraire ! Je suis en contact avec toutes les personnes qui contribuent à la vie du théâtre et du spectacle. Je suis constamment attentif et en quête d’informations pour la bonne marche des spectacles que nous présentons.  Il y a certes des tâches parfois contraignantes, mais ce métier de l’ombre est vite récompensé par le plaisir de croiser les sourires et le bonheur des spectateurs et par l’amitié gagnée de certains comédiens.

 

Que conseilleriez-vous à une personne souhaitant faire ce métier ?

 

Il faut d’abord se demander si l’on a les qualités requises : disponibilité, souplesse d’esprit, tolérance, rigueur et capacité à prendre des décisions. Il faut aussi avoir un peu d’intuition pour mener à bien les divers projets  sur lesquels vous allez investir et vous investir ! C’est un métier de passionné dans lequel on donne sans compter son temps et son énergie.

Ensuite, comme je le disais en début d’entretien il est très important d’être passé par tous les différentes fonctions du théâtre, afin d’appréhender finement le fonctionnement de ce métier.  L’expérience du terrain est indispensable.

 

De nos jours, des formations dédiées comme celles proposées par le CFPTS (Centre de Formation Professionnel aux Techniques du Spectacle) qui sont de qualité.

 

Enfin, il faut savoir donner beaucoup pour recevoir, mais peut-être surtout, pour se donner l’opportunité d’être au bon endroit au bon moment pour décrocher ce poste rare mais très demandé !

 

Un grand merci à Michel Peseux qui nous a fait découvrir le métier passionnant d’Administrateur Général de théâtre !

 

Dans la série  « les métiers du théâtre », retrouvez également sur notre site l’interview de Pascale Bordet, Costumière, celle de Sophie Jacob, Scénographe, de Joël Fabing, Créateur Lumière ou encore celle de Julien Lambert, Régisseur Général.

                       

Avis des spectateurs

Email

Laisser un commentaire

Cet espace est réservé aux commentaires concernant l’aspect artistique de ce spectacle. Si votre demande concerne la billetterie ou la disponibilité des places, merci de contacter directement le guichet du théâtre.

abonnez-vous à notre newsletter

Actualités, programmation, bandes annonces, offres… Bénéficiez d’avantages exclusifs réservés à la communauté des Théâtres Parisiens Associés.

 

Dernières actualités

  • RENCONTRE AVEC MICHEL PESEUX, ADMINISTRATEUR GÉNÉRAL DU THÉÂTRE DES BOUFFES PARISIENS
  • En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts.

    En savoir plus

    Fermer